XV de France : Bernard Laporte confirme Jacques Brunel jusqu'en 2020 et ouvre la porte à une prolongation

XV de France : Bernard Laporte confirme Jacques Brunel jusqu'en 2020 et ouvre la porte à une prolongation©Media365

Rédaction Sport365, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 16h54

Dans un entretien accordé à RMC Sport, le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a confirmé que le sélectionneur des Bleus Jacques Brunel restera en poste jusqu'en 2020. En évoquant également une possible prolongation jusqu'en 2023.

Nommé sélectionneur du XV de France en décembre 2017 pour remplacer Guy Novès, Jacques Brunel restera en poste jusqu'en 2020. C'est en tout cas ce qu'a confié Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby, dans une interview accordée à RMC Sport jeudi : « Quand j'ai dit que Jacques irait jusqu'en 2019, ça voulait dire : on ne va pas changer à nouveau, a-t-il expliqué. Quand j'ai vu Jacques dans mon bureau, nous en avons parlé et avons trouvé plus judicieux qu'il aille jusqu'en juin 2020. Cela évitera toutes ces interprétations qui nuisent à l'environnement et à l'état d'esprit qui peut exister au sein de l'équipe de France ». Puis l'ancien sélectionneur des Bleus a insisté sur l'importance de garder une certaine stabilité : « Quand ils partiront en préparation au mois de juillet (2019), les joueurs sauront qu'ils ont un sélectionneur jusqu'en juin 2020, c'est à dire un an après. Entre temps, il y aura la coupe du monde, un tournoi des 6 nations et une tournée en juin. C'est beaucoup plus simple et plus sain. Jacques en avait émis le souhait ».

Laporte : « On ne se refuse rien »


Mais Laporte est même allé plus loin en laissant comprendre qu'une prolongation de contrat jusqu'au Mondial 2023 était envisageable. Même s'il faudra évidemment faire les choses dans l'ordre : « On va voir ce qu'il va se passer avec la Coupe du monde (2019). Si on fait une énorme Coupe du monde et si Jacques décide de garder le même staff, on aura 2023 en ligne de mire, a-t-il poursuivi. Je suis assez proche de Jacques. On a 2023 en ligne de mire. Imaginons qu'on fasse une grosse Coupe du monde et que Jacques décide de garder les mêmes adjoints, pourquoi pas. On ne se met de freins à rien. Une chose est sure, c'est qu'on ne se refuse rien ». De quoi envisager la suite avec sérénité pour Brunel. Et ça tombe bien, c'est certainement le but de la manœuvre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.