Tournoi des 6 Nations - XV de France : Pour Guirado c'est dur à avaler

Tournoi des 6 Nations - XV de France : Pour Guirado c'est dur à avaler©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 03 février 2018 à 23h06

Pour le capitaine du XV de France Guilhem Guirado, cette défaite 15-13 face à l'Irlande est difficile à digérer mais il faut repartir de l'avant en gardant les points positifs.

« La discipline nous a quand même fait défaut ce soir et sur le peu de munitions que l'on a eue, on a réussi à les mettre un peu en danger. Mais on a beaucoup défendu et malgré tout on a su s'accrocher, être solidaires, faire preuve d'un sacré état d'esprit pour revenir dans le match. On a cette balle de match cruciale et, vous connaissez le scénario à la fin, ce match on n'est pas loin de l'avoir en poche. C'est encore plus dur à avaler et prendre conscience qu'on a perdu ce match. C'est toujours plus facile d'avoir le ballon et de savoir ce que l'on veut faire plutôt que de défendre. On savait que les Irlandais étaient dangereux quand ils avaient la main sur le ballon et on a pu voir pendant le match qu'ils ne se sont pas privés de mettre du jeu au pied de pression parce qu'ils aiment ça mais surtout parce qu'ils le font bien. »Tauleigne : « On connait tous la classe de Sexton »Pour le troisième ligne Marco Tauleigne, le drop de Jonathan Sexton est venu de nulle part : « On est très déçu parce qu'on pensait pouvoir gagner le match, surtout à la fin. Mais on va garder les choses positives qu'on a fait pendant ce match, surtout en défense et on retourne au travail dès lundi. On a défendu sur beaucoup de temps de jeu donc c'est fatiguant en fin de match. Le staff aussi était déçu mais il nous a dit qu'il fallait penser au positif et le garder pour les matchs suivants. Quand on défend plutôt bien et qu'au final on prend un drop de cinquante mètres c'est décevant. Je me fais un peu surprendre au moment du drop car il est face à moi mais je ne m'attendais pas à ce que le demi de mêlée lui fasse la passe et après c'est trop tard pour aller au contre. Il faut être courageux pour tenter des gestes aussi lointains et à ce moment-là mais on connait la classe de Jonathan Sexton. »Priso : « Ça fait chier »Le pilier Dany Priso n'a pas mâché ses mots à l'issue de cette cruelle défaite : « Comment dire... C'est dur de perdre comme ça. On maintient le score jusqu'à la fin et perdre sur un drop c'est forcément dur. On en revient pas, on le regarde et on se dit « j'espère qu'il ne va pas passer » et finalement il passe. On s'est donné les moyens de remonter en deuxième mi-temps, de travailler, on ne faisait pas de faute en défense et perdre comme ça, ça fait chier (sic). On n'a pas grand-chose à se reprocher à part les points qu'on donne bêtement en première mi-temps. En deuxième mi-temps, tout le monde a fait son job et quand on a un joueur comme ça en face ça ne pardonne pas. On a nous aussi la balle de match mais elle ne passe pas, c'est comme ça, c'est un fait de jeu. Maintenant on va se remettre au travail pour préparer l'Ecosse la semaine prochaine. On est forcément frustré parce qu'on avait le match en main. Il y avait des bonnes choses mais on est déçu d'avoir perdu. »Palis : « L'état d'esprit a été irréprochable »Geoffrey Palis préfère lui garder les points positifs et tenter de rebondir dès la semaine prochaine face à l'Ecosse : « C'est très très frustrant surtout qu'on se retrouve devant au tableau d'affichage. On voit la dernière séquence qui est interminable mais on ne se sent pas en danger. Ce drop est improbable et nous fait pencher du mauvais côté. On va essayer de laisser passer l'amertume pour se projeter rapidement sur la suite. C'est dur de voir du positif directement car tout le monde était abattu mais le sélectionneur a été positif et nous a dit qu'on avait des choses à conserver, notamment sur l'engagement, on peut être satisfait. On a défendu tous ensemble et c'est la force d'un groupe donc on doit s'appuyer sur ça pour aller en Ecosse et pour les prochains matchs. On sait que quand on leur rend le ballon on part sur de longues séquences et ça a été compliqué à ce niveau. Je pense que cette défaite va amener des victoires au vu du scénario et de notre réaction, c'est surement ce qui a plu au public, on a été solidaire. L'état d'esprit a été irréprochable donc il faut qu'on se serve de ça. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
24 commentaires - Tournoi des 6 Nations - XV de France : Pour Guirado c'est dur à avaler
  • Même pas le résultat de noves contre l' irlande à la maison
    Attendons la suite en Ecosse
    Et il faudra bien admettre que le problème n'est pas l'entraineur mais le niveau de nos joueurs

  • on le comprend, car il est l'exemple même de la bravoure. Il a payé de sa personne tout le match, ainsi que tous les autres joueurs de l'équipe de France, mais la volonté, l'abnégation, le courage ne suffisent pas, tant la différence était grande entre loes deux équipes. Il faut se rendre à l'évidence, la France n'a plus le niveau actuellement pour rivaliser avec l'Angleterre l'Irlande et le pays de Galles sans parler des nations de l'hémisphère sud. Quelles en sont les raisons ? Le top 14, dans sa forme actuelle, est à mon sens grandement responsable de cette situation. Les dirigeants feignent de ne pas le savoir car derrière le championnat, il y a beaucoup d'argent en jeu, et les clubs sont devenus des pompes à fric

  • brunel ne peut pas tenir un autre discours! normal! l'edf a ete courageuse opiniatre solidaire en ce sens c'est positif!! pour le reste reconnaissons que nous avons ete domines dans tous les comppartiments du jeu !! il y a encore du travail!!

  • Défaite logique, on ne peut pas gagner que sur la défense, 70% du temps a courir après le ballon. Une victoire aurait été un véritable hold up. Les irlandais garde la balle et attende la faute de l'adversaire, des gagnes petit. Autre point l'équipe de "france" n'a aucun joueur de grande classe ou de génie, l'Irlande a Sexton.

  • la vérité
    il ma déçu je lui mettrais une note de 3 il était a la rue

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]