Tournoi des 6 Nations : Ibanez et Galthié répondent aux Gallois

Tournoi des 6 Nations : Ibanez et Galthié répondent aux Gallois©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 20 février 2020 à 19h14

Fabien Galthié et Raphaël Ibanez, très agacés par les accusations des Gallois, leur ont répondu jeudi.

Accusé, les Bleus répondent. Au lendemain des attaques dans la presse du sélectionneur gallois Wayne Pivac et du pilier du XV du Poireau Wyn Jones, Fabien Galthié et son adjoint Raphaël Ibanez ont répliqué ce jeudi en conférence de presse. « C'est un manque de respect vis-à-vis de notre mêlée, de notre équipe, du rugby français et de notre nation, estime le sélectionneur des Bleus, très remonté. C'est le Tournoi des 6 Nations, et il y a un état d'esprit dans le Tournoi des 6 Nations dans lequel ce type de remarque, que nous avons entendu et qui nous ont été rapporté, n'ont pas lieu d'être dans cette compétition. Ça, c'est le premier point. » Concernant l'autre point, Galthié s'est tout simplement plongé dans les chiffres pour démontrer qu'entre les Français et les Gallois, les plus tricheurs des deux, ce ne sont pas forcément ceux que veulent bien faire croire Jones et Pivac. « Sur les deux derniers matchs, leur mêlée est tombée treize fois au sol et a été sanctionnée six fois. Nous l'avons été quatre fois ».

Ibanez : « C'est grossier et puéril »

L'ancien manager de Toulon a ensuite passé le micro à son adjoint, furieux lui aussi d'entendre les Gallois inviter les arbitres à faire preuve de vigilance samedi sur les mêlées. « C'est une attaque grossière et puérile, d'un autre âge, peste l'ancien talonneur. Depuis le début du tournoi, nos références sont les arbitres, avec qui nous travaillons très intelligemment. Ce sont eux nos référents, pas un joueur et l'entraîneur de l'équipe adverse. Et les voir pleurer de la sorte, ça nous fait sourire. Surtout que, plus sérieusement, les mots « tricheurs » ou « tricherie » sont des mots forts ». Une sortie qu'Ibanez a jugé bon d'achever sur un pied de nez à propos de Dan Biggar, il est vrai parfaitement envoyé. « Nous pourrions nous aussi nous interroger sur le sort qui est réservé à leur demi d'ouverture, qui multiplie les KO depuis la Coupe du Monde et qui passe protocole après protocole géré par la Fédération galloise. Je souhaite simplement que ces protocoles soient le plus efficace et le mieux organisé possible dans un souci de santé pour leur joueur. » Ce Galles-France s'annonce chaud, chaud, chaud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.