Tournoi des 6 Nations - France-Angleterre : Du changement à l'ouverture, avec la titularisation de Trinh-Duc

Tournoi des 6 Nations - France-Angleterre : Du changement à l'ouverture, avec la titularisation de Trinh-Duc©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 08 mars 2018 à 09h25

A un joueur près, Jacques Brunel a reconduit le même XV de départ que face à l'Italie, samedi à Saint-Denis pour le compte du Tournoi des 6 Nations lors du Crunch face à l'Angleterre. A l'ouverture, François Trinh-Duc remplace Lionel Beauxis. Le sélectionneur français a annoncé l'équipe ce jeudi matin depuis Marcoussis.

On prend les mêmes et on recommence. Ou presque. Satisfait du comportement de l’équipe face à l’Italie, il y a quinze jours au stade Orange Vélodrome de Marseille, samedi (17h45) au Stade de France lors du quatrième rendez-vous des Bleus dans ce Tournoi des 6 Nations 2018. A une exception toutefois. Un seul changement, certes, mais de taille, puisqu'il concerne l'ouverture. Ce jeudi matin depuis Marcoussis, le sélectionneur français a annoncé à la presse que François Trinh-Duc remplacerait Lionel Beauxis aux côtés de Maxime Machenaud. Un choix qui peut sembler surprenant sachant que le Toulonnais, plus apparu dans le XV de départ des Bleus depuis le match face au Japon de novembre dernier à la U Arena, a très peu été utilisé sous les couleurs du RCT ces derniers temps. Retenu contre l'Italie, il avait honoré sa 64eme sélection en entrant en jeu à la 65eme minute. Brunel, qui alignera un troisième ouvreur différent en quatre matchs, a expliqué en conférence de presse qu'il n'avait pas apprécié le manque de précision dans les zones de conclusion face à l'Italie et comptait sur l'expérience, les qualités de finisseur et de gestion de Trinh-Duc ainsi que ses automatismes avec son coéquipier en club Mathieu Bastareaud pour remédier à ce manque flagrant d'efficacité. « Lionel nous a fait deux rencontres intéressantes, on aurait peut-être attendu un peu plus de précision, notamment dans les zones de conclusions. On attend de François qu’il finisse ces situations que l’on s’est créé. »

Tauleigne maintenu malgré les critiques

Les Bleus se présenteront donc de nouveau avec une première ligne composée de Rabah Slimani, Guillem Guirado et Jefferson Poirot, tandis que Sébastien Vahaamahina et Paul Gabrillagues seront titularisés en deuxième ligne et que Yacouba Camara et Wenceslas Lauret épauleront en troisième ligne un Marco Tauleigne pourtant contesté depuis le début du tournoi. Le joueur de l’UBB aura l’opportunité de faire mentir ses détracteurs lors de ce Crunch de samedi opposant les Bleus au deuxième du classement. « Marco progresse, a au contraire analysé Brunel jeudi. Il découvre le niveau international qui est plus exigeant que le championnat, il a trouvé une ouverture qui nous a permis de prendre le large au score contre l’Italie, mais on pense qu’il est capable de faire encore plus. Je le connais particulièrement bien et je sais qu’il a cette capacité à casser les plaquages et à trouver les déséquilibres, donc on espère qu’il va en provoquer encore plus dans les matchs qui arrivent, et ce week-end déjà. » En charnière, Brunel relègue donc Lionel Beauxis sur le banc des remplaçants, Trinh-Duc, pas encore apparu du Tournoi, effectuant son retour en charnière, où il sera associé à Maxime Machenaud. Pas de changement en revanche sur les ailes, avec les titularisations de Benjamin Fall et Rémy Grosso, ni au centre, où Bastareaud, aligné aux côtés de Geoffrey Doumayrou comme c’était déjà le cas à Marseille, tentera de porter de nouveau le XV sur ses épaules. Hugo Bonneval, derrière, complète ce XV de départ.

Le XV de départ face à l’Angleterre

Bonneval – Fall, Doumayrou, Bastareaud, Grosso – (o) Trinh-Duc, (m) Machenaud – Lauret, Tauleigne, Y.Camara – Vahaamahina, Gabrillagues – Slimani, Guirado (cap), Poirot

Remplaçants : Pélissié, Priso, Gomes Sa, Taofifenua, Galletier, Couilloud, Beauxis, Fickou

Vos réactions doivent respecter nos CGU.