Tournée - XV de France / Guy Novès : " La première période, je me suis embêté... "

Tournée - XV de France / Guy Novès : " La première période, je me suis embêté... "©Media365
A lire aussi

Cédric ROUGER, publié le dimanche 20 novembre 2016 à 01h16

Après la défaite du XV de France contre l'Australie (23-25), Guy Novès est revenu sur la rencontre des siens. Le sélectionneur des Bleus a évoqué la première période ratée des Français, mais également les points positifs à retenir de ce test-match avant la réception de la Nouvelle-Zélande, samedi prochain.

Que retenez-vous de cette courte défaite contre les Wallabies ?

Notre équipe a peut-être été frigorifiée par ce que représente l'équipe australienne, notamment en première période. J'ai trouvé qu'on n'a pas suffisamment joué, que c'était très lent. On était dominateur en mêlée, mais il n'y en a eu que très peu. On a fait des fautes impardonnables, dont celle qui amène la touche, puis l'essai de pénalité sur le ballon porté et le carton jaune. A la mi-temps, on leur a dit « lâchez-vous, vous n'avez rien à perdre, il n'y a pas de pression. » Notre seconde période nous permet de continuer à travailler, et de construire parce qu'il y a beaucoup de choses à dire dessus. Avec un minimum de réussite à la fin ou une décision favorable, ça aurait pu nous permettre d'avoir une pénalité et un match gagné à la fin.

Quel bilan faites-vous de cette rencontre ?

On l'a encore vu ce soir, ce n'est pas en rendant les ballons au pied qu'on arrivera à rivaliser avec les nations qui dominent le rugby. Pour gagner, il faut déplacer le ballon, mettre de la vitesse, on ne l'a pas suffisamment fait. Après, ils méritent leur victoire. Mais, on attendait ce match pour savoir si on pouvait rivaliser avec ce qui se fait de mieux. On aurait gagné d'un point, j'aurais tenu le même discours. J'aurais juste été content pour les gars.
Novès : "La frustration est très grande car on aurait pu gagner"
On vous sent tout de même frustré par ce match...

Le plus frustrant, c'est de mettre 40 minutes pour réagir. Franchement, la première période, je me suis embêté... Si le match est devenu brillant parfois, c'est grâce à la deuxième période. On n'a rien fait en première période, on a joué deux coups. La frustration est très grande car on aurait pu battre ces mecs. J'espère que la prochaine fois, même si c'est les meilleurs du monde, on n'attendra pas 40 minutes pour montrer que nous aussi, si on tient le ballon en mettant de la vitesse, on peut mettre nos adversaires en difficulté.

Quelle est la part due à la préparation plus longue dans le renouveau du jeu de l'équipe de France ?

Quand on est dans le tournoi et qu'on a joué le premier match, on est exactement dans les mêmes conditions, puisqu'on a eu qu'une semaine de plus. On n'a pas eu deux ans de plus de travail. On a eu une semaine, c'est-à-dire quelques entraînements. Dire que c'est ce qui transforme actuellement le jeu de l'équipe de France, je vous garantis que non. On verra dans le temps, si ça nous amène semaine après semaine. Sur une saison, ça fait un mois et demi de plus. A ce moment là, on pourra évaluer l'intérêt de ce temps là.
Novès : "Si on regarde les Blacks, on va passer une mauvaise soirée"
Avec la blessure de Trinh-Duc, Jean-Marc Doussain a-t-il répondu à vos attentes ce soir ?

Il est sous le feu de ma critique, comme toute l'équipe, pour cette première période. Je n'ai pas envie de sortir un joueur plus qu'un autre. La vitesse dans le jeu, c'est aussi une volonté collective donc Jean-Marc (Doussain) n'a absolument rien à se reprocher. Pas plus que les autres. On verra avec lui ce qu'on peut améliorer, mais il n'a pas plus ou pas moins répondu à mes attentes que les autres.

Quelles leçons tirez-vous en vue du prochain match face aux Blacks ?

Les joueurs ont pris conscience qu'il fallait être plus précis dans le jeu. Même si on prend trois essais, les joueurs se sont bien adaptés aux forces des adverses. La seconde période nous permet de toucher du doigt ce qu'on est capable de faire quand on joue face à des gars de ce niveau. On va continuer à avancer et on va voir si on peut leur donner mal à la tête (à la Nouvelle-Zélande). Maintenant, si on commence à les regarder jouer, on va passer une mauvaise soirée. Si on essaye de rivaliser, de les affronter, peut-être que de temps en temps, on fera plaisir à notre public.

 
28 commentaires - Tournée - XV de France / Guy Novès : " La première période, je me suis embêté... "
  • Bravo , M Guy Novés . c'est grâce à vous qui fait qu'on aime l'équipe de FRANCE .....

  • beaucoup critique le travail de Novés, il est entrain de construire une équipe , pas facile après de la ou cette équipe vient ,au stade de France beaucoup de personne sont descendus les gradins pour aller soutenir les joueurs à la fin du match, la vous avez les vrais supporters. ca faisait bien longtemps que je n'avais plus cela.
    cela c'est joué à peut de chose
    confiance à Noves et bon courage pour samedi prochain contre les Blacks

  • Nous n'arriverons jamais au niveau des blacks.Quant on pense que le rugby y est appris à l'école!Ce n'est demain la veille surtout avec une ministre comme celle que nous avons que nos petits écoliers apprendront le rugby.
    Quand j"ai vu jouer l'équipe d"Australie hier je me pose la question:Comment ses joueurs peuvent-ils courir comme ils l'ont fait pendant 90 minutes!!!!!!

  • s'il avait pris des joueurs de toulon, on aurait gagné, mais voilà il n'y a pas un seul français dans cette équipe ce qui n'est pas normal. la fédération devrait revoir ça, et prendre des jeunes dans les clubs, leur donner une chance, au lieu de naturaliser les australiens et autres français.

    combien , vous qui savez tout ?

  • si 'l'Australie met son équipe une on en prend 40, j'espère que les Black mettrons les benjamins

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]