Tournée d'été : L'Australie rassure la France

Tournée d'été : L'Australie rassure la France©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 31 mai 2021 à 16h07

Alors que la Fédération française de rugby et son sélectionneur Fabien Galthié s'inquiètent des conditions dans lesquelles va se dérouler la Tournée en Australie en juillet, les dirigeants des Wallabies ont tenu à les rassurer.

Les 7, 13 et 17 juillet prochains, le XV de France disputera sa traditionnelle Tournée d'été, du côté de l'Australie. Mais en raison de la pandémie de coronavirus, cette Tournée 2021 sera différente des autres. La délégation française devra en effet respecter une quatorzaine en arrivant en Australie. Une quatorzaine très stricte puisque les joueurs ne pourront pas sortir de leur chambre en dehors des plages d'entraînements (jusqu'à sept heures par jour), comme cela avait été le cas pour les joueurs participant à l'Open d'Australie de tennis en février. Ce qui ne ravit pas grand monde du côté de la FFR, si bien que selon Midi Olympique, des rumeurs d'annulation avaient circulé en début de semaine. Mais, toujours selon le bi-hebdomadaire spécialisé dans le rugby, la Fédération australienne a besoin de cette Tournée pour remplir ses caisses, et la tradition veut que le pays qui reçoit prenne en charge les frais de déplacement de 35 joueurs. Or, le sélectionneur Fabien Galthié aimerait disposer de 42 joueurs, car en cas de forfait, il n'aura pas la possibilité d'appeler du renfort, en raison de cette quatorzaine obligatoire.

"C'est bien plus compliqué que par le passé d'organiser des Tournées"

Les discussions vont bon train entre les deux Fédérations, et les Australiens ont tenu à rassurer les Français ce lundi, dans les colonnes du Sydney Morning Herald. «  Nous ferons tout ce qu'il faut pour que cette Tournée ait lieu. Cela s'annonce comme l'une des Tournées les plus iconiques de tous les temps, compte tenu des circonstances. Viva la renaissance (sic) », s'enthousiasme Hamish McLennan, le patron de la Fédération australienne. « C'est bien plus compliqué que par le passé d'organiser des Tournées. Nous travaillons énormément avec le gouvernement et les autorités de santé, reconnait de son côté le directeur exécutif Andy Marinos. Nous avons des rendez-vous hebdomadaires avec les Français et avec le gouvernement à propose de cette Tournée. Nous sommes convaincus que nous serons en mesure de répondre à toutes les exigences. Nous ouvrons un dialogue bon et constructif avec les Français et nous continuerons à le faire. Nous voulons le meilleur pour les deux parties. » On devrait en savoir plus dans les prochains jours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.