Tournée d'automne - XV de France : Novès ressent de la frustration

Tournée d'automne - XV de France : Novès ressent de la frustration©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 12h59

Le sélectionneur du XV de France Guy Novès s'est exprimé en conférence de presse après la défaite des Bleus 18-17 face à l'Afrique du Sud samedi soir.







Guy Novès, que retenez-vous après la rencontre : la frustration d'avoir perdu d'un point ou de ne pas être parvenu à imposer votre jeu ?
Tout d'abord il y a une première analyse qui est le fait de consentir beaucoup d'efforts, un gros investissement et de finir à un point. De ce point de vue, c'est vrai qu'il y a une forme de frustration. Et puis la seconde, où effectivement, il y a les nombreuses fautes que nous avons commises et qui ne nous ont pas permis de donner de la vitesse dans notre jeu tel qu'on a pu le faire sur le dernier essai en seconde période. Donc bien sûr que la victoire était dépendante de ces fautes-là. Après, dire que nous n'avons pas réussi à mettre notre jeu en place... Il me semble qu'il y a eu des périodes très intéressantes où on a accéléré, que ce soit en tout début de partie et à la fin avec cet essai. Mais c'est vrai qu'entre les deux il y a eu trop de petites fautes, quelques ballons perdus en touche, dans les rucks... Le match se finit à un point donc ça ne se joue à rien. Mais comme je l'ai dit aux joueurs, autant contre la Nouvelle-Zélande, en première mi-temps, on avait le sentiment d'être sorti devant l'adversaire, autant ce soir, on a vu une équipe de France qui a rivalisé dans l'engagement. On les a secoué aussi.

Vous dites que ça ne s'est joué à rien, mais c'est encore une défaite. Y'a-t-il un sentiment d'impuissance ou de lassitude ?
De votre part surement, mais de la mienne non. Parce qu'il y a des choses très intéressantes que nous voyons (la preuve est que ce soir on perd d'un point) et parce que, par expérience, il m'est arrivé d'avoir des séries de défaites même dans le grand club que j'ai entraîné à une certaine époque qui s'appelle le Stade Toulousain. C'est arrivé qu'il y ait eu quatre ou cinq matchs d'affilée de perdus mais ça ne nous empêchait pas d'être en demi-finale, en finale ou d'être champion. Ça ne fonctionne pas comme ça. Par contre, si on avait pris une leçon de rugby ce soir, il est certain que ça m'aurait touché doublement. Je trouve que ce soir on a pas pris de leçon, on a perdu parce qu'on n'a pas été à la hauteur dans certains secteurs mais je pense que les progrès sont là. L'avenir n'est pas si noir que ça.
Novès : « Je ne maîtrise pas mon avenir »
Juste avant les séries d'automne, vous étiez taché de gagner trois matchs sur quatre, là ça fait trois défaites...
(Il coupe) Posez la question aux personnes qui vous en ont parlé... Franchement, avec tout le respect que j'ai pour vous, sincèrement, vous me fatiguez avec ce genre de questions.

Dans ce cas, êtes-vous inquiet pour votre avenir ?
Je vais vous répondre à ma façon : je ne me pose pas de questions sur mon avenir. Je suis père de famille, j'ai trois enfants, tout le monde se porte bien et tout va bien. Je vous remercie de vous soucier de mon avenir. Maintenant, si mon avenir est dépendant des défaites, ce n'est pas moi qui le maîtrise. Encore une fois, vous poserez la question aux gens qui ont la maîtrise de mon avenir si vous pensez qu'ils l'ont.
 
20 commentaires - Tournée d'automne - XV de France : Novès ressent de la frustration
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]