Tournée d'automne - XV de France : Match nul entre la France et le Japon

Tournée d'automne - XV de France : Match nul entre la France et le Japon©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 25 novembre 2017 à 23h36

Lors de son dernier match de la tournée d'automne samedi soir, le XV de France n'a obtenu qu'un match nul 23-23 contre le Japon.

Le résumé
Les Bleus n'auront pas signé la moindre victoire lors de cette tournée d'automne. Le XV de France a été malmené contre le Japon samedi soir et n'obtient pas mieux qu'un match nul 23-23. Les Japonais n'ont pas attendu longtemps pour mettre à mal la défense tricolore et prendre le dessus dans cette rencontre. Yu Tamura a ouvert le score à la cinquième minute en transformant une pénalité (3-0). Les hommes de Guy Novès n'ont pas réussi à mettre en place leur jeu à cause de nombreuses fautes de main en début de séquence. Une faille bien exploitée par les Cherry Blossoms qui, eux, ont mis beaucoup d'intensité et de vitesse avec une nette domination pendant ces premières minutes. François Trinh-Duc a remis les deux équipes à égalité au quart d'heure de jeu avant que les Japonais ne produisent un jeu débridé initié par la ligne de trois-quarts. A la conclusion d'un nouveau temps-fort nippon, le talonneur Shota Horie a aplati en bout de ligne pour marquer le premier essai du match (8-3).
La France menait contre le cours du jeu à la pause
Le réveil français n'est jamais vraiment arrivé au cours de cette partie à cause de nombreuses imprécisions et surtout d'une nette domination adverse. Juste avant la pause, alors que le XV de France était malmené, Rabah Slimani a donné l'avantage aux Bleus contre le cours du jeu. Grâce à cet essai, l'équipe de Guy Novès est rentrée aux vestiaires en menant 13-8. Au début du second acte, le XV de France a de nouveau cédé face aux offensives japonaises. A la suite d'une séquence débutée dans les 22 mètres des Cherry Blossoms, Timothy Lafaele a effacé trois adversaires pour terminer sa course dans l'en-but (15-13). Tout proche d'inscrire un essai sur l'offensive suivante, le Japon n'a pas baissé d'intensité au cours de cette période, bien au contraire. Malgré son manque de justesse technique le XV de France a marqué un nouvel essai contre le cours du jeu sur un coup de maître de François Trinh-Duc. L'ouvreur a fait une passe au pied magistrale qui a terminé sa course dans les bras de l'ailier Gabriel Lacroix, ce dernier n'avait plus qu'à aplatir (20-15).
Très peu d'occasions françaises à se mettre sous la dent 
Avec aucune pénalité tentée face aux poteaux, les Nippons n'ont pas caché leur envie de marquer des essais. Ce qu'ils n'ont pas réussi à faire malgré leur supériorité numérique à l'heure de jeu après un carton jaune contre Lacroix, auteur d'un plaquage dangereux. Asaeli Ai Valu a remis les deux équipes à égalité à cinq minutes du terme de la rencontre en ramassant le ballon devant l'en-but pour aplatir sans opposition (23-23). Une nouvelle preuve de l'absence de la défense française et de l'intelligence de jeu des Cherry Blossoms. Tamura n'a pas transformé cet essai, ce match s'est donc terminé sur un résultat nul 23-23 qui peut satisfaire les Japonais. Les Bleus n'ont pas remporté la moindre rencontre dans cette tournée et ont une nouvelle fois fait preuve de suffisance contre une équipe qui semblait pourtant à leur portée.

L'homme du match : François Trinh-Duc (France)
Le demi d'ouverture des Bleus a été le seul joueur du XV de France à réaliser une prestation convenable samedi soir. Auteur d'un 100% face aux poteaux, Trinh-Duc a surtout fait preuve d'un coup de génie sur l'essai de Gabriel Lacroix. Le numéro dix a été l'un des seuls points positifs de ce match nul avec notamment Teddy Thomas et Sekou Macalou.


Tournée d'automne - Troisième week-end
Samedi 25 novembre

Allemagne - Chili : 10-32
Géorgie - Etats-Unis : 21-20
Italie - Afrique du Sud : 6-35
Namibie - Uruguay : 34-39
Ecosse - Australie : 53-24
Angleterre - Samoa : 48-14
Roumanie - Tonga : 20-25
Fidji - Canada : 57-17
Pays de Galles - Nouvelle-Zélande : 18-33
Irlande - Argentine : 28-19
France - Japon : 23-23

 
62 commentaires - Tournée d'automne - XV de France : Match nul entre la France et le Japon
  • c'est simple nous récoltons nos conneries des étrangés toujours plus bravos laporte avec toulon

  • en resumé :
    tout simple on vire Laporte NOVES les l'Etrangres les l'Arbrites et on gagne la coupe du monde pas plus simple que sa .

  • Certains critiquent le professionnalisme, certes Voir Slimani a 600.000 euros annuels pour ce qu'il fait est pour le coup surfait, mais le professionnalisme existe aussi chez les blacks les sud af et les anglais et ils jouent et plutôt bien. Non le top 14 est trop long (29 journées avec les plays off les demies et la finale) triste par le jeu des relégations et sans interêts puisque celui qui finit 1° de la phase régulière n'est pas champion. Carter déclare cette semaine qu'il quitte la france car le top 14 est trop long, quel aveu!!!!!!! le 2° point est l'invasion étrangère je l'ai déja dit : 5 ailiers a toulon pas un francais 3 étrangers a Montpellier (nagusa tomane Nadolo) deux au racing ( Rokocoko Imhoff) Ranger a la Rochelle Kolbe a Toulouse
    Talebula a Begles Streetle et Raqqa a Clermont. idem en demi d'ouverture 2° ligne et pilier droit.. Pas plus de deux etrangers sur la feuile de matche et une ligue a 11 clubs bloquée pour 4 ans avec le titre de champion attribué au vainqueur de la finale entre les deux premiers de la phase régulière ( on économisera 8 semaines déjà) . ensuite comme en Angleterre un mois avant les matches internationaux réquisition des 30 joueurs par le sélectionneur pour la préparation avec indemnisation des clubs par la federation. Revoir la formation avec stage annuel de remise a niveau de tous les éducateurs sinon stop c'est ce que fait la nouvelle zélande. voila des mesures simples

    j'aime le rugby mais n'y connait que peu de choses ceci dit ce que vous écrivez me semble censé !!!!!

  • France-Japon match nul...
    Super match si on se place du côté japonais avec une équipe soudée et solidaire, enthousiaste, rapide, adroite à la main mais un buteur en manque de réussite.
    Match nul côté français avec des joueurs qui se regardent, qui sont maladroits à la main, qui n'ont aucun système de jeu cohérent, bref NUL.

    comme d'hab sortie de mêlée "trop lente" les adversaires ont le temps de se replacer ! pas ou peu de soutien contrairement aux japonais !

  • Je pense aussi qu'il manque à l'équipe un aboyeur , un meneur pour fédérer, exhorter les énergies même si j'apprécie Guirado , montrer l'exemple ne suffit pas me semble t-il .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]