Tournée d'automne : Les réactions après le succès des Bleus face à l'Afrique du Sud

Tournée d'automne : Les réactions après le succès des Bleus face à l'Afrique du Sud©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 12 novembre 2022 à 23h40

Retrouvez les déclarations de Charles Ollivon, Romain Ntamack ou encore Fabien Galthié à la suite de la victoire arrachée par le XV de France face à l'Afrique du Sud dans le cadre de la tournée d'automne, sur la pelouse de l'Orange Vélodrome de Marseille.



Charles Ollivon (troisième-ligne du XV de France, au micro de France 2)

« C'était le chaos. Sur toutes les zones de contact, c'était le chaos. Dans le match, il y a eu beaucoup de moments positifs, de moments négatifs, beaucoup de pertes de balle. C'était un peu décousu mais, cette semaine, on s'est pas mal entraîné sur ça, avec beaucoup d'occupation. Je pense qu'on a tenu le bras de fer et c'est grâce à ça qu'on l'a emporté. C'est magnifique. On a quand même envie de garder les pieds sur terre parce qu'on sait quel est l'objectif pour tout le monde. On mérite cette belle victoire. Sur le dernier essai, on s'est senti très, très bien. Ce stade est incroyable. Marseille, c'est incroyable, c'est fort. C'est génial de jouer ici. »

Romain Ntamack (demi d'ouverture du XV de France, au micro de France 2)

« On s'attendait à avoir une ambiance chaud-bouillante ici mais on ne s'attendait pas à autant. C'est incroyable, ils nous ont poussé dans les moments compliqués. Je pense que c'est grâce à eux qu'on marque ce dernier essai. L'apport du public en fin de match, c'est important. On le sait, le rugby se joue à 23 aujourd'hui et on travaille toute la semaine en faisant tourner tout le monde pour que les finisseurs apportent ce qu'ils doivent apporter sur le terrain. Ils l'ont montré face à l'Australie la semaine dernière et ils le montrent encore aujourd'hui (samedi). C'est un travail qui est fait à 23 et même plus encore. Bravo à tout le monde ! On va se souvenir longtemps de ces cinq dernières minutes. On voit que, malgré tous les scenarios possibles et inimaginables, je ne sais pas si on avait envisagé celui-là. C'est bien que l'équipe ne se soit pas démobilisée à 26-22, avec ce carton. L'équipe est restée la tête haute et la tête froide. On a réussi à pousser et à marquer ce dernier essai qui nous fait gagner. Le caractère de l'équipe grandit de match en match. »

Fabien Galthié (sélectionneur du XV de France, au micro de France 2)

« Je ne sais pas si ce match va changer l'histoire de cette équipe mais on a encore vécu une expérience forte ce (samedi) soir. On a gagné, on est allé chercher cette victoire n'importe comment mais on voulait gagner. On est allé chercher cette victoire dans un scenario très particulier. Changer, je ne pense pas parce qu'on avance et on est sur le bon chemin. Les joueurs ont compris pourquoi ils jouaient au rugby depuis tout petit, pourquoi ils font des efforts depuis leur plus jeune âge pour jouer dans leur club puis en équipe de France. C'est ça le sens qu'on veut donner à ce qu'on fait. Ce (samedi) soir, on a trouvé le sens. »

Anthony Jelonch (troisième-ligne du XV de France, au micro de France 2)

« Je crois qu'on avait jamais joué contre des avants aussi costauds. On savait qu'ils étaient costauds dans l'équipe d'Afrique du Sud mais, ce (samedi) soir, ils nous ont montré qu'ils l'étaient vraiment. On a eu du mal mais je crois qu'on s'est accroché. Tout le monde a été solidaire et c'est ce qui nous a fait gagner ce match. Avec ces 70 000 personnes, c'était génial. On ne pensait pas qu'on allait avoir autant de blessés aussi vite. Je crois qu'on s'est tous accrochés même s'il y a Antoine Dupont qui se fait sortir à la 50eme minute. Maxime Lucu fait une grosse entrée ce (samedi) soir. On a tous été solidaires devant, même derrière en défense. Je ne sais pas si on est imbattables mais, ce (samedi) soir, on a vu qu'on pouvait être battus, la semaine dernière aussi. Il va falloir qu'on continue comme ça, on est sur la bonne voie. Je crois que ces 30 dernières minutes vont nous faire du bien pour la suite. »

Yoram Moefana (ailier du XV de France, au micro de France 2)

« En vrai, c'est énorme ! Ça a été dur jusqu'à la fin, comme on a pu le voir au score. On n'a rien lâché jusqu'à la fin, on a continué. Je pense qu'on est simplement contents et on va apprécier ça. On est très heureux. »

Sipili Falatea (pilier du XV de France, au micro de France 2)

« Je voulais me rattraper de la touche qu'on avait perdu car on ne s'était mal compris. Pour me rattraper, je voulais apporter quelque chose à l'équipe et marquer cet essai. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.