Tests de l'automne : La FFR et la LNR ont rendez-vous lundi après-midi

Tests de l'automne : La FFR et la LNR ont rendez-vous lundi après-midi©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 19 septembre 2020 à 12h46

L'Equipe confirme ce samedi que la FFR a répondu à la demande de conciliation de la LNR. Dans ce sens, une réunion aura lieu lundi après-midi à Paris entre les deux instances.



La Fédération Française de rugby et la Ligue nationale de rugby vont-elles enfin trouver un terrain d'entente à propos des tests d'automne ? Les deux instances pourraient avancer dans ce sens lundi après-midi. L'Equipe confirme en effet dans son édition de ce samedi que la FFR a répondu par un courrier (envoyé vendredi, d'après le quotidien) à la demande de conciliation de la LNR à propos de ce sujet de la tournée d'automne du XV de France qui fait tant débat. Dans la foulée, il a donc été décidé que la FFR et la LNR se verraient lundi à 15h00 à Paris dans le cadre d'une réunion qui pourrait permettre aux deux camps d'enfin se réconcilier, mais, surtout, de se mettre d'accord - mieux vaut tard que jamais - sur le nombre de matchs à disputer pour les Bleus de Fabien Galthié entre fin octobre et début décembre. En attendant cette réunion de laquelle pourrait éventuellement venir la lumière, le bras de fer perdure et les relations sont toujours aussi tendues entre l'instance chère à Bernard Laporte et la LNR présidée par Paul Goze.

Et ensuite, le Conseil d'Etat ?

A en croire RMC Sport, citant le vice-président de l'instance fédérale Serge Simon, la FFR serait ouverte à la négociation, mais à une seule condition : que cette discussion se base sur le calendrier fixé par World Rugby, avec six test-matchs à disputer pour les Tricolores, et non uniquement cinq. Or, aux dernières nouvelles, la Ligue, qui ne veut pas entendre parler de plus de cinq matchs, camperait toujours aussi fermement sur sa position. La réunion de lundi risque donc d'aboutir sur un nouveau désaccord. Pour L'Equipe, ce rendez-vous a avant tout été calé afin de respecter l'article 3 de la convention qui lie les deux instances et les oblige à mettre en place une conciliation lorsque différend il y a. Toujours à en croire nos confrères, la Ligue, soutenue par tous les clubs du Top 14, aurait déjà prévu de transférer le litige devant le Conseil d'Etat si elle n'obtient pas gain de cause. Quelque chose nous dit qu'elle peut déjà se préparer à passer à l'action.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.