Sortie nocturne d'Édimbourg : Arthur Iturria se fait justice en publiant la vidéo-surveillance

Sortie nocturne d'Édimbourg : Arthur Iturria se fait justice en publiant la vidéo-surveillance©Media365

Rédaction Sport365, publié le samedi 03 mars 2018 à 08h26

Écarté du XV de France pour être sorti après la défaite en Ecosse, Arthur Iturria a publié des images rétablissant une partie de la vérité. Oui, le deuxième ligne de Clermont est bien rentré tard à 3h00 du matin. Non, ce n'est pas une bagarre qui lui a causé une arcade ouverte.

Arthur Iturria l'avait promis, il l'a fait. Le deuxième ligne du XV de France et de l'ASM Clermont-Auvergne a publié des photos de la vidéo-surveillance de son retour à l'hôtel après la défaite contre l'Ecosse dans le Tournoi des VI Nations. Le but, rétablir la vérité sur un point précis : il ne s'est pas battu à la sortie d'une boîte de nuit. Comme il l'a attesté depuis le premier jour au lendemain de la révélation de cette sortie nocturne, il s'est blessé au visage en heurtant sa table de nuit. L'hôtel Balmoral, où logeaient les Bleus, lui a donc livré les images. Et on peut voir le joueur international rentrer dans l'ascenseur à 3h00 du matin avec un visage en bon état. "Quand je suis arrivé, "Vahaa" avec qui je partageais la chambre, a été surpris dans son sommeil. Il s'est retourné et a allumé la lumière. Je lui ai dit d'éteindre, ce qu'il a fait. Et j'ai sauté dans mon lit. Sauf que je n'ai pas sauté sur mon lit, mais à côté. Et je me suis ouvert le visage en heurtant l'angle de la table de nuit", avait-il expliqué dans Midi Olympique. "Je suis sorti avec une partie de l'équipe. Des sorties, il y en a toujours eues. Après des victoires mais aussi après des défaites. Mais j'ai contribué à donner une mauvaise image du XV de France et une mauvaise image de moi-même. Je ne peux que le regretter. Si c'était à refaire, bien sûr que je ferais les choses autrement", a-t-il conclu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
96 commentaires - Sortie nocturne d'Édimbourg : Arthur Iturria se fait justice en publiant la vidéo-surveillance
  • Quand on est à 3,5 grammes, faut faire gaffe, les tables de chevet volent bas. Moi je pense qu'après le match, c'est fini. Les joueurs sont des hommes libres, ils doivent savoir ce qu'il peuvent faire ou non. Je rappelle à tous ceux qui ont joué au rugby que les troisièmes mi temps n'ont pas toujours été glorieuses. Ces gamins ont entre 20 et 30 ans, la vie leur appartient. Ils n'en profiteront jamais assez. Allez les gars, bouffez moi ces anglais, ça fera taire les pisse vinaigre!

    Sauf qu'on est loin des fiestas bon enfant d'antan, où se mélangeaient, dans une chaleureuse ambiance, adversaires du jour, supporters, groupies, journalistes, et parfois même les arbitres.
    On est plutôt dans l'entre-soi décadent, surtout ce qui s'est passé dans cette fameuse chambre d'hôtel.
    C'est ce que veux prouver ce garçon avec cet enregistrement : que, OK, il a un peu, beaucoup picolé, mais qu'il n'était ni de la bagarre d'ivrognes, ni de la "partie fine" avec la professionnelle.
    Il a fait la fiesta à l'ancienne, comme au bon vieux temps dans un esprit bon enfant. Avec qui ?

    Tout à fait d'accord. Ce que je veux dire c'est qu'on risque de bouziller la carrière d'un jeune prometteur pour une raison extra rugbistique. Le problème aujourd'hui, c'est de battre les anglais, pas la susceptibilité du sélectionneur. S'il avait fait quelque chose de répréhensible, il serait poursuivi par un juge. Ce n'est pas le cas, donc acte! Cela dit, je ne connais pas Uturria, mais il me semble avoir un profil intéressant pour l'avenir du XV de France.

  • Que d'histoires pour une troisième mi temps qui déborde un peu. Ceux qui poussent des cris d'orfraie et moralisent à tout va devraient se souvenir de quelques France Galles ou France Irlande qui ont laissé aux équipes qui ensemble festoyaient des souvenirs extraordinaires. Ce n'étaient pas des pros, mais des copains!!! Et il aurait pu y en avoir des plaintes!!!

    Il ne s'agit pas d'une "troisième mi-temps qui déborde un peu" pour deux raisons au moins :
    1- Ils sont restés entre eux et n'ont pas "convié" leurs homologues Ecossais, comme dans une VRAIE 3EME MI-TEMPS, ce qui est de la plus grand impolitesse ;
    2 - Il arrive qu'une 3ème mi-temps se prolonge en parties de fesses, notamment avec des groupies, des copines ou des fans, qu'un ou deux joueurs ne rentrent pas seul, ou s'isole avec une belle. Mais là, on parle d'une partie de fessées, plus que de fesses avec non-plus une copine, mais une professionnelle et à plusieurs dans une chambre, tellement décadente que même la belle a faillit porter plainte.
    Bref, on est loin des sympathiques fiestas d'antan. Rien, mais alors absolument rien à voir !

    Il ne s'agit pas d'une "troisième mi-temps qui déborde un peu" pour deux raisons au moins :
    1- Ils sont restés entre eux et n'ont pas "convié" leurs homologues Ecossais, comme dans une VRAIE 3EME MI-TEMPS, ce qui est de la plus grand impolitesse ;
    2 - Il arrive qu'une 3ème mi-temps se prolonge en parties de fesses, notamment avec des groupies, des copines ou des fans, qu'un ou deux joueurs ne rentrent pas seul, ou s'isole avec une belle. Mais là, on parle d'une partie de fessées, plus que de fesses avec non-plus une copine, mais une professionnelle et à plusieurs dans une chambre, tellement décadente que même la belle a faillit porter plainte.
    Bref, on est loin des sympathiques fiestas d'antan. Rien, mais alors absolument rien à voir !
    Et c'est pour ça qu'intelligemment, Ituria, loin de fuir la totalité de ses responsabilités, prouve qu'il n'y était pas, dans cette fameuse chambre, histoire de laver son honneur.

  • Que d'histoires pour une troisième mi temps qui déborde un peu. Ceux qui poussent des cris d'orfraie et moralisent à tout va devraient se souvenir de quelques France Galles ou France Irlande qui ont laissé aux équipes qui ensemble festoyaient des souvenirs extraordinaires. Ce n'étaient pas des pros, mais des copains!!! Et il aurait pu y en avoir des plaintes!!!

  • Il se défend intelligemment, et on apprend que Vahaaimina, très décrié, lui était plus sage. On apprend donc que le couperet s'est trompé de cou.
    La balle est maintenant dans le camp de papy Brunel.

  • ben il me semble que le picamolés et le bastareaud avaient déjà heurté une table de nuit en leur temps???????????????? mais c'était avant ,