Serin s'exprime sur une possible reconversion en tant que demi d'ouverture

Serin s'exprime sur une possible reconversion en tant que demi d'ouverture©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mardi 16 juillet 2019 à 16h30

Actuellement en pleine préparation pour la Coupe du Monde au Japon (20 septembre - 2 novembre), Baptiste Serin, à l'instar du groupe France, travaille d'arrache-pied pour arriver en forme au Mondial. Mais alors qu'il a été sélectionné en tant que demi de mêlée, le futur joueur de Toulon a exprimé son envie d'évoluer dans le futur au poste de numéro dix.

Et si Baptiste Serin (26 ans) devenait le futur numéro dix de l'équipe de France ? La question peut surprendre, alors que le natif de La Teste-de-Buch est devenu un joueur de calibre international au poste de demi de mêlée. Cependant, alors qu'il se trouve actuellement en pleine préparation pour la Coupe du Monde au Japon, le futur Toulonnais a exprimé toute son affection pour le poste de demi d'ouverture : « J'aime bien diriger le jeu. Contrairement à ce qu'on pense en France, ce n'est pas toujours le 9 le chef (...) Ce poste de numéro dix, je l'aime. Après, il y a quand même des mecs d'expérience dans le groupe qui jouent plus souvent en 10 que moi. Par rapport à un Camille Lopez, je ne suis pas assez légitime. On verra peut-être après. Je l'avais dit. Peut-être que je serai amené à changer », analyse-t-il ce mardi dans un entretien accordé à Rugbyrama.

Serin : « Le poste de 10 te permet d'avoir une plus grande ouverture »

Une reconversion qui trotte depuis un moment dans la tête de l'ancien joueur de Bordeaux-Bègles. En effet, pendant le dernier Tournoi des 6 Nations, Serin avait déclaré qu'il serait intéressé par le fait d'évoluer à l'ouverture au RCT. Un postulat qui semble toujours d'actualité : « Oui, je suis sérieux (quant à cette éventualité de jouer en tant que numéro dix). À la base, je suis un 9. Enfin, non à la base je suis 10. Mais mon début d'apprentissage chez les professionnels a été en 9. Mais dépanner en 10, ça m'allait bien (...) J'aime bien commander. Le poste de 10 te permet d'avoir une plus grande ouverture. Mais le débat n'est pas encore acté dans la mesure où je ne joue pas 10 en club. Tu ne peux pas arriver en claquant des doigts. » Reste à savoir si, à l'image d'Antoine Dupont, Baptiste Serin réussira à briller à ce poste de demi d'ouverture. Réponse dans quelques mois ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.