Rendez-vous mardi pour Goze et Laporte

Rendez-vous mardi pour Goze et Laporte©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 25 décembre 2017 à 14h25

Se dirige-t-on vers un adoucissement des relations entre la LNR et la FFR ? Il semblerait bien si l'on en croit les informations du Midi Olympique.

Le quotidien assure que Paul Goze, président de la ligue, et Bernard Laporte, président de la Fédération, ont convenu d'un rendez-vous mardi. Après des mois de tensions depuis l'élection de Laporte à la FFR, les deux personnes les plus influentes du rugby français ont choisi de faire un pas l'un vers l'autre. La LNR plus impliquée avec le XV de France Goze avait d'ailleurs déjà fait un geste en direction de son homologue en assurant que la LNR était prête à financer la moitié des 200 conseillers techniques qu'espère Laporte pour la formation dans le monde amateur. La rencontre de mardi va donc servir à régler cette question ainsi que tous les sujets brûlants qui touchent le rugby français actuellement. Parmi eux, celui de la libération des adjoints du futur sélectionneur du XV de France, Jacques Brunel, en vue du Tournoi de VI Nations. Franck Azéma, le manager de Clermont, est cité pour épauler Brunel malgré le désaccord de son président. Quoi qu'il en soit, les coachs de Top 14 vont être amenés à prendre des responsabilités dans la gestion du groupe « France » puisque Laporte veut mettre en place un comité de sélection à l'avis consultatif avant chaque période internationale. Reste le sujet Altrad... Un pas de la part de la Fédération Française de Rugby et de Bernard Laporte en direction de la Ligue qui ne devrait pas rester insensible à l'attention. Dans un souci de climat apaisé, la Convention FFR/LNR au point mort depuis le gel des relations entre les deux parties doit trouver son dénouement ou du moins une avancée non négligeable au cours de la rencontre de mardi. Malgré tout, des sujets épineux ne vont pas être mis de côté et pourraient bien raviver les tensions entre Laporte et Goze. En effet, ce dernier n'a pas hésité à tacler Laporte concernant l'affaire entre l'ancien sélectionneur du XV de France et Mohed Altrad assurant que si les accusations se révèlent vraies, « ce serait grave et choquant ». Quand on sait que la question du sponsor maillot des Bleus doit être mis sur la table et que Altrad est le seul candidat...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU