Que d'éloges pour ce XV de France !

Que d'éloges pour ce XV de France !©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 17 juillet 2021 à 17h39

En dépit de ses deux défaites lors de sa tournée estivale en Australie, le XV de France reçoit des louanges de toutes parts. Les Bleus ont, il est vrai, fait vibrer les amoureux du ballon ovale.



Réduite à seulement dix jours, recrudescence de la pandémie de Covid-19 oblige, la Tournée d'été du XV de France en Australie a été intense. Personne n'aurait pu imaginer pareil scénario à l'annonce des sélectionnés parmi lesquels on dénombrait pas moins de 22 néophytes. Le calendrier serré a poussé Fabien Galthié à se passer des internationaux finalistes du Top 14, Rochelais et Toulousains donc, mais aussi d'autres cadres laissés au repos. Et pourtant ! La relève a montré qu'elle est d'ores et déjà prête et qu'elle toque à la porte.

Ces jeunes Français inexpérimentés ont réussi l'exploit lors du second Test-match (26-28). Décrocher une victoire sur l'île-continent, cela n'était plus arrivé aux Bleus depuis 31 ans. Epatant ! Ce résultat n'était que la confirmation d'un premier duel dominé mais gâché dans le temps additionnel par une boulette fatale (23-21). Le 3eme Test ce samedi a été autant disputé que les autres avec pourtant de nombreux éléments peu chevronnés et pas le moins du monde impressionnés par ces joutes intenses du rugby international. Cependant la confrontation a été perdue dans les dernières minutes (33-30).

"L'irrationnel", l'insouciance, les secrets de Galthié

La faute à une mêlée moins puissante, à un manque de lucidité à des moments-clés provoquant une gestion perfectible ou encore à une condition physique moins bonne que celles de Wallabies habitués à jouer des rencontres de haut niveau. Néanmoins, être capable de jouer la gagne trois fois consécutivement face à une nation majeure de l'échiquier mondial, ce n'est tout de même pas anodin. Le jeu léché prôné par Fabien Galthié, l'audace et la solidarité. Voici en quelques mots les ingrédients principaux de la recette concoctée par le sélectionneur et son état-major, sans oublier la touche finale: le zest d'insouciance.



Ou "l'irrationnel", comme l'a qualifié Fabien Galthié après le second Test. Qui aurait parié par exemple sur Melvyn Jaminet ? L'homme du match avec 23 points et une copie sans-faute. L'arrière de Perpignan, promu en Top 14, qui n'a jamais disputé la moindre minute dans l'élite jouait seulement son 2eme match international. Au rayon des trouvailles du chef on peut également citer le talonneur de Castres Gaëtan Barlot ou encore le 2eme ligne Pierre-Henri Azagoh. Cette fraîcheur mélangée à des valeurs sûres telles que Romain Taofifenua, Gabin Villière, Damian Penaud pour ne citer qu'eux offre un résultat fabuleux.

Cette équipe a rendu tout le monde fiers

Emballante ! Frustrante ! Encourageante ! Ces termes décrivent parfaitement la saveur de cette Tournée, pétillante avant tout. Autant les acteurs actuels, que les anciens ou encore les dirigeants, à commencer par le staff du XV de France ou le Président de la fédération, ont salué cette semaine et demie vibrante via les réseaux sociaux. "Fier du visage de cette équipe" a salué William Servat, co-entraîneur des avants. "Notre équipe de France a une nouvelle fois démontré toutes les qualités qui nous rendent fiers d'elle" a lâché Bernard Laporte, le Président de France Rugby, via son compte Twitter. "Nos joueurs ont été grandioses" s'est pour sa part félicité le sélectionneur en personne sur le même réseau social.




Le mot "fier" revient chez tout le monde. Chez les anciens internationaux Christian Califano et Frédéric Michalak. Mais aussi chez des joueurs actuels du XV de France, laissés au repos pour cette Tournée comme le capitaine Charles Ollivon et Baptiste Serin. Que de louanges ! Et que de belles promesses pour l'avenir ! A deux ans d'une Coupe du Monde à domicile tout cela laisse bien rêveur...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.