Médias - Di Meco : "Laporte m'a manqué de respect"

Médias - Di Meco : "Laporte m'a manqué de respect"©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 01 mars 2021 à 20h19

Sommé de se taire par Bernard Laporte vendredi à l'antenne de RMC, Eric Di Meco est revenu lundi sur cet incident avec le président de la FFR, et expliqué pourquoi il avait décidé de quitte l'antenne. 

 

La séquence avait fait le tour des réseaux sociaux. Vendredi dernier, Bernard Laporte était l'invité du Super Moscato Show, sur RMC, pour évoquer un sujet particulièrement épineux, celui du cluster du XV de France. Et le président de la Fédération française de rugby (FFR) s'était emporté contre Eric Di Meco, chroniqueur de l'émission qui avait osé l'interrompre alors que Laporte s'était lancé dans une drôle de comparaison en rappelant que des chefs d'Etat comme Donald Trump, Emmanuel Macron ou encore Jair Bolsonaro avait eux aussi été contaminés par le Covid-19. "D'abord tu te tais, toi, Eric ! Je finis de parler !", avait-il d'abord éructé avant de lâcher : "Occupe-toi de l'OM, je m'occupe de l'équipe de France !" L'ancien joueur marseillais avait alors quitté l'antenne : "Bon ben alors, je m'en vais, je te laisse." 

"Bernard avait décidé de ne pas répondre" 

Trois jours plus tard, Di Meco est revenu sur cet incident à l'antenne de la radio. "Je suis parti de l'antenne parce que je pense que c'était mieux pour l'interview, a-t-il expliqué lundi. J'ai pensé, quand il y a eu cet incident, que si je restais à l'antenne, ça aurait été tendu et peut-être que des questions n'auraient pas pu être posées si nous étions partis dans un fight ridicule." Après avoir défendu ses collègues qui ont poursuivi l'interview, il a expliqué que "cela a toujours été tendu ces derniers temps (avec Laporte, ndlr). Dans une émission amie on ne vient pas pour manquer de respect à un consultant ni pour menacer des journalistes de révéler des rumeurs. C'est la preuve qu'il est arrivé tendu. Nous n'avons pas eu les réponses car Bernard avait décidé de ne pas répondre (...) Le président était venu dire ses vérités, tout le monde a pu les entendre et les lire dans la presse le lendemain. Je pense qu'il n'a pas été très concluant, voilà c'est tout." 

"Je considère qu'il m'a manqué de respect" 

L'ancien arrière gauche est aussi revenu sur l'apparent manque de soutien, à l'antenne, de Vincent Moscato et Denis Charvet, proches de Laporte. "Je n'ai besoin ni de Denis, ni de Vincent pour me défendre, a-t-il poursuivi. Si j'avais voulu me défendre, je l'aurais fait directement à l'antenne. De suite après l'émission, voire pendant l'émission, j'ai reçu des textos de soutien de Denis et Vincent qui ne cautionnent pas ce qu'il s'est passé. Ce qu'il s'est passé avec Bernard, c'est mon problème. Je considère qu'il m'a manqué de respect. Je suis parti vendredi, c'est un problème entre moi et mon ego. Il y a des choses plus graves dans la vie." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.