Les réactions après la victoire contre l'Italie

Les réactions après la victoire contre l'Italie©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 31 août 2019 à 09h51

Découvrez les réactions des joueurs et du sélectionneur du XV de France après la victoire 47-19 contre l'Italie au Stade de France lors du dernier match de préparation avant la Coupe du Monde.



Arthur Iturria (deuxième ligne)
« Après le mauvais match qu'on avait fait en Ecosse, c'était très bien de rebondir face à l'Italie, de pouvoir rentrer chez nous l'esprit libre en attendant la liste. On essaye de s'améliorer à chaque match. Des fois, ça marche, des fois ça ne marche pas. Ce soir on avait mis l'accent sur le fait de garder les ballons. On a été propre, sans faire du très beau jeu peut-être. C'est le principal. On avait à cœur de ne pas se faire bouffer en début de match, il y a eu un excès de générosité, un manque de lucidité, d'où les nombreuses pénalités. Mais on s'en est bien sorti aussi à 13. C'est bien aussi de pouvoir travailler les situations un peu critiques, on a vu qu'on avait réussi à tenir. On a tous essayé de jouer notre meilleur rugby, on voulait bien finir. Maintenant, c'est le sélectionneur qui va choisir. L'Italie n'est pas une top équipe mondiale, nous non plus. Tous les succès sont bons à prendre, ça nous amène plus d'expérience, de confiance. Mon retour en deuxième ligne était très agréable. On avait une équipe qui avançait, une bonne défense, une touche qui a bien marché, une bonne mêlée. C'était un régal. On est tous contents d'avoir fini ce bloc-là, car il était très dur. Maintenant, il y a 31 chanceux qui vont partir au Japon. Il y a en a six qui vont partir et ça va être difficile car on a créé des liens entre nous. On sait bien que le rugby français est dans une période difficile, on va essayer de redorer son image, de faire revenir les gens au stade. Ça prendra peut-être un peu de temps. »

Gaël Fickou (ailier)
« C'est un match où on a fait beaucoup de fautes, et face à des équipes comme l'Argentine, ça ne pardonnera pas. L'arbitre ne nous a pas aidés, mais il ne faut pas qu'on se contente de parler de ça, il faut qu'on règle nos erreurs. Prendre deux cartons à ce niveau-là, c'est impossible si on veut rivaliser avec les meilleurs. Mais on a eu une grosse défense. Offensivement, on a fait trop tomber de ballons. C'est un problème qu'il faudra régler si on veut rivaliser avec les meilleurs. Il faut être patient, avancer petit à petit. On progresse, c'est une belle victoire. Il faut garder le positif. Dix pénalités en vingt minutes ? C'est un scandale, on ne peut pas faire autant de fautes à ce niveau-là. Ce qui est bien, c'est l'état d'esprit qu'on a eu en infériorité. La semaine dernière, on n'a pas été à la hauteur, cette semaine c'est mieux. Il faut continuer comme ça. Je n'ai pas touché énormément de ballons, mais j'ai plaqué, fait les couvertures. Je pense avoir été propre et en connexion avec l'ensemble de l'équipe. On commence à sentir les bienfaits de la préparation physique. Mercredi, quand on s'est entraîné, c'était plus dur que le match. Je me sens mieux. C'est toujours décevant de voir un stade qui n'est pas plein, mais à nous de gagner des matchs pour que les gens reviennent. »

Sofiane Guitoune (centre)
« Ce soir, seule la victoire était importante. Elle est là, et de belle manière. On a eu une bonne défense. Sur cette préparation, on peut être très content de s'appuyer là-dessus. On sait que sur les gros matchs, la défense est primordiale. C'était un beau match, on s'est régalé, les objectifs sont remplis. La semaine dernière on s'est fait bouger dans les zones de contact, dans les rucks, et cette semaine il y a eu un excès d'engagement. Ce sont des fautes évitables, mais c'est sûr que quand tu mets cette intensité-là, tu es toujours à la limite. Mais à 13, on s'est resserré et on a joué les coups à fond. Les jours qui arrivent vont être un peu compliqués. Je l'ai vécu il y a quatre ans, on nous l'avait annoncé le lendemain du match, c'était mieux, on avait pu se dire au revoir. A la fin du match, Loulou (Picamoles) et Guilhem (Guirado) ont pris la parole, car c'était leur dernier match en équipe de France en France. Il y avait de l'émotion. »

Yacouba Camara (troisième ligne)
« On est satisfait car c'était une belle équipe d'Italie. On a travaillé énormément cette semaine pour avoir plus d'agressivité, être plus tranchant. C'était compliqué d'être à 13 mais ça nous a ressoudés. Ce sont des moments difficiles qui permettent de voir comment l'équipe sort de l'eau. On a fait ce qu'il fallait pour marquer cet essai. On a fait des fautes stupides, puis c'est une succession de pénalités qui nous mettent un peu dans la merde. Je suis un peu stressé avant l'annonce de la liste, c'est toujours quelque chose d'exceptionnel de faire une Coupe du Monde. Il y aura des déçus et des joueurs satisfaits, j'espère que j'en ferai partie. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.