Les confidences de Fabrice Landreau sur Fabien Galthié

Les confidences de Fabrice Landreau sur Fabien Galthié©Media365

Thibault Laurens, publié le mercredi 17 avril 2019 à 18h10

Ancien entraîneur du Stade Français en compagnie de Fabien Galthié lors du titre de champion de France acquis en 2007, Fabrice Landreau est un proche du futur sélectionneur du XV de France. Le directeur sportif délégué des Parisiens connaît mieux que quiconque l'expertise qu'apportera l'ancien demi de mêlée international à la tête des Bleus.

« C'est quelqu'un qui n'a jamais fait l'unanimité. » Voilà comment résume, en premier lieu, Fabrice Landreau, la personnalité de Fabien Galthié. Amené à s'exprimer sur le futur sélectionneur du XV de France, l'ancien entraîneur des avants su Stade Français (2004-2007), a tout d'abord rappelé que l'histoire d'amour entre Galthié et les Bleus est loin d'être idyllique : « À part la Coupe du Monde 2003 où il était l'homme de la situation, pour les autres Coupes du Monde (91, 95, 99), j'ai l'impression qu'il a toujours été l'invité de dernière minute, celui qui ne faisait jamais partie des plans (...) Là, j'ai l'impression que c'est pareil : il faut quelqu'un pour aider le navire français, il faut un équipier de plus. Et ils font appel à Fabien », a-t-il déclaré ce mercredi dans un entretien avec Le Parisien. Une forme de dépit compréhensible tant l'ancien international n'a jamais semblé représenter la solution idéale, aux yeux de certains dirigeants, pour reprendre les rênes de la sélection tricolore.

Landreau : « Fabien ? Il est cash, alors parfois ça peut blesser »


Néanmoins, pour Landreau, Galthié dispose de toutes les capacités requises pour redonner de l'allant à un XV de France en perdition ces dernières années : « C'est surtout quelqu'un qui connaît parfaitement les rouages du rugby international. Il a été joueur pendant longtemps, il a été pendant deux ans conseiller au niveau de l'attaque de la sélection argentine. Il a une expertise, un regard quand même reconnu. » Son management, souvent décrié comme trop dur, pourrait-il poser problème dans un groupe en manque de repères et de confiance ? Un postulat balayé par Landreau : « Il faut apprendre à le connaître. C'est quelqu'un qui est d'abord exigeant avec lui-même avant de l'être avec son staff et ses joueurs (...) Après la relation avec les hommes... Vous savez, souvent on a dit qu'il était cassant. Mais parce qu'il dit les choses. Il ne prend pas de gants. Il ne va pas enrober ça dans un joli papier. Il est cash, alors parfois ça peut blesser. » Une franchise qui pourrait cependant blesser certains joueurs dans un milieu où les non-dits vont bon train : « Soit vous êtes un compétiteur et vous pouvez l'accepter. Soit vous avez besoin de plus d'empathie et là, si c'est direct, et bien c'est compliqué effectivement. » Reste à savoir comment l'ancien manager du Stade Français, de Montpellier et de Toulon va s'y prendre pour ne pas froisser un groupe au bord du précipice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.