La presse néo-zélandaise se paye la pelouse du Groupama Stadium

La presse néo-zélandaise se paye la pelouse du Groupama Stadium©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 15 novembre 2017 à 14h16

Après le match entre la France et les All Blaks, la presse néo-zélandaise a pointé du doigt la pelouse du Groupama Stadium de Lyon, qui accueillait la rencontre mardi soir.

Alors qu'il accueille habituellement les rencontres de l'Olympique Lyonnais, le Groupama Stadium était le théâtre, mardi soir, d'une rencontre entre le XV de France bis et l'équipe réserve de la Nouvelle-Zélande. Et si les All Blacks se sont imposés 28-25, c'est aussi l'état de la pelouse qui a interpellé. Des jardiniers sont d'ailleurs intervenus en pleine rencontre pour remettre en état le rectangle vert.

Et la presse néo-zélandaise n'a pas manqué de le soulginer...avec une pointe d'exagération : « La pelouse de Lyon était-elle la pire du rugby international ? », peut-on lire, tandis qu'un journaliste a tweeté que les joueurs s'étaient affrontés sur « un mélange de yaourt grec et de cresson ». En attendant, le stade qui était encore appelé "Parc OL" il y a peu est l'un des neuf stades qui accueillera la Coupe du monde de rugby 2023 en France, depuis que cette dernière a été désignée pour l'organiser.

 
18 commentaires - La presse néo-zélandaise se paye la pelouse du Groupama Stadium
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]