La presse anglaise n'épargne pas les Bleus

La presse anglaise n'épargne pas les Bleus©Panoramic, Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 11 février 2019 à 17h57

Au lendemain d'un Waterloo sportif pour le XV de France (44-8) à Twickenham, la presse anglaise ne s'est pas contentée de rendre hommage à ses héros, mais a aussi broyé les Bleus, sparring-partner d'un XV de la Rose en entraînement hier.

Privilège de vainqueurs. Le XV de la Rose a broyé l'équipe de France ce dimanche (44-8), dans un Twickenham transformé en terrain d'entraînement pour des Anglais survitaminés. Si les joueurs d'Eddie Jones se sont chargés de la partie terrain, les médias britanniques ont assuré le relais ce lundi, en démolissant à nouveau le XV de France par voie de presse. Pour Martin Samuel, du Daily Mail, les Français n'avaient « aucune chance de survie contre l'Angleterre d'Eddie Jones », invoquant « de grands joueurs, mais hors de forme, aussi bien collectivement que physiquement. »

Jones : « Cette équipe de France est la pire que j'ai vue »

Stephen Jones, du Times, entame plus sèchement : « La France n'a pas existé. Ce serait une perte de temps de chercher à faire progresser cette équipe, ou attendre qu'elle réponde présent au prochain match. Il n'y a aucune base de travail, aucune colonne vertébrale. Est-ce que quelqu'un sait quel était leur plan ? S'ils s'étaient déjà entraînés ensemble ? ». Avant d'écorcher définitivement les Bleus présents sur la pelouse de Twickenham dimanche : « Cette équipe de France est la pire que j'ai vue (...) Ils doivent trouver un coach étranger, un anglais pourquoi pas. Le rugby français ne se connait pas lui-même ; il a oublié d'être Français, différent. »  En attendant de "se retrouver", le XV de France devra avant tout se reprendre, s'il veut éviter la cuillère de bois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.