Justice : Bernard Laporte est sorti de garde à vue

Justice : Bernard Laporte est sorti de garde à vue©Panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 24 janvier 2023 à 19h27

Selon les informations de L'Equipe, le président (en retrait) de la Fédération française de rugby Bernard Laporte a été placé en garde à vue dans une affaire de blanchiment de fraude fiscale aggravé. Il en est sorti en fin d'après-midi.


Bernard Laporte mêlé à une nouvelle affaire ! Alors qu'il a fait appel de sa condamnation (entre autres) à deux ans de prison avec sursis et deux ans d'interdiction d'exercer toute fonction en lien avec le rugby pour corruption passive et le trafic d'influence au profit de Mohed Altrad, le président de la Fédération française de rugby, qui s'est mis en retrait de la FFR le 7 janvier, se retrouve en garde à vue. Le journal L'Equipe révèle en effet ce mardi que le dirigeant de 58 ans a été placé en garde à vue, ainsi que deux autres personnes, pour « blanchiment de fraude fiscale aggravé », dans une affaire qui n'est pas du tout liée à celle communément appelée « affaire Laporte-Altrad ». « Une enquête préliminaire a été ouverte en août 2020 et confiée au Service d'enquêtes judiciaires des finances (SEJF) », précise le quotidien sportif. Selon divers sites spécialisés dans le droit, un particulier coupable de blanchiment de fraude fiscale peut être condamné au maximum à 375 000 euros d'amende et cinq ans d'emprisonnement, mais les peines sont doublées si le blanchiment est aggravé, c'est-à-dire "commis de façon habituelle, ou utilisant les facilités de l'exercice d'une activité professionnelle ou en bande organisée."

Le référendum organisé jusqu'à jeudi

Cela fait donc une affaire de plus dans le dossier déjà bien chargé de Bernard Laporte. Hasard du calendrier, il est placé en garde à vue au même moment où un référendum est organisé (entre lundi midi et ce jeudi) auprès des clubs amateurs, afin qu'ils se prononcent sur la nomination par Bernard Laporte de Patrick Buisson (vice-président en charge du rugby amateur, rien à voir avec l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy) comme président délégué de la Fédération française de rugby. Le résultat du vote devrait être connu jeudi soir. Si la réponse est "oui", alors Patrick Buisson deviendra le président de la FFR le temps que l'appel de Bernard Laporte soit jugé. Si la réponse est "non", la FFR sera alors dans un grand flou.

Laporte est sorti de garde à vue

Dans la soirée, l'avocat de Bernard Laporte a fait savoir à l'AFP que son client était sorti de garde à vue : « Il est sorti sans aucune convocation de police, ni de présentation à un juge d'instruction, a déclaré Me Jean-Pierre Versini-Campinchi. C'est une affaire dans laquelle il se trouve impliqué pour avoir été associé avec des amis rugbymen il y a longtemps. On ne lui a ni reproché d'avoir fraudé ni d'avoir touché aucune somme. » Affaire à suivre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.