Guilhem Guirado : " Hâte d'être sur le terrain pour savoir si on peut rivaliser "

Guilhem Guirado : "  Hâte d'être sur le terrain pour savoir si on peut rivaliser "©Media365

Rédaction Sport365, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 16h03

Guilhem Guirado, capitaine du XV de France, est « impatient et tendu » à l'idée d'affronter l'ogre sud-africain samedi au Stade de France pour le premier match de la Tournée d'automne.



Guilhem Guirado, on imagine que vous avez hâte de vous frotter à l'Afrique du Sud samedi...
On a la chance de pouvoir se préparer depuis quinze jours, mais on a hâte d'être sur le terrain demain (samedi) pour savoir si on peut rivaliser contre l'Afrique du Sud, qui est un sacré révélateur au niveau du combat, de l'agressivité, et surtout sur la vitesse de déplacement. On ressent beaucoup d'excitation. On est content mais quand même un petit peu tendu de se frotter à eux.

L'essentiel, c'est la victoire ?
Je suis preneur pour gagner un match comme l'a fait l'Angleterre contre l'Afrique du Sud (12-11, ndlr). On sait que par le passé, dans ce genre de confrontations, on n'a pas été loin mais il nous a toujours manqué quelque chose. J'espère que demain on mettra tout ce qu'il faut pour pouvoir les battre. Ce ne serait pas une récompense, mais le résultat d'un travail de longue haleine. Il faut que tous les joueurs répondent présent, surtout les leaders et les cadres. En novembre, c'est toujours l'inconnu. On a fait une grosse préparation l'été avec nos clubs respectifs, on a eu quelques matchs qui nous mettent dans le bain, mais on sait qu'il y a un sacré « gap » entre les matchs de Top 14 et de Coupe d'Europe, et les matchs internationaux.

L'Afrique du Sud va évoluer avec beaucoup de joueurs jouant dans des clubs européens, c'est un avantage pour eux ?
Il y a un gros contingent de joueurs ayant cette expérience européenne, donc ils savent comment nous affronter. Je ne sais pas si c'est un avantage. Ce que je sais, c'est que ce sont des joueurs de top niveau et que ça va être très dur de les battre, mais on va faire tous les efforts collectifs pour les battre.

Les avants vont avoir un rôle déterminant lors de ce match...
A chaque fois qu'on bat l'Afrique du Sud, c'est toujours un petit peu un exploit, et c'est grâce au cinq de devant qui a su se surpasser pour les affronter. Ce sera une grosse remise en question et une grosse échéance pour notre cinq de devant. Les Sud-Africains sont aptes à démontrer leurs qualités pendant 80 minutes, ce n'est pas que du combat-conquête, il y a aussi du combat dans le jeu. C'est un travail de sape. Il faut savoir si on arrive à résister pendant 80 minutes, et imposer nous aussi notre style de jeu et notre conquête, car on a des arguments et des joueurs qui aiment le défi physique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.