FFR : Un constructeur automobile futur partenaire

FFR : Un constructeur automobile futur partenaire©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 01 février 2020 à 17h45

La Fédération Française de rugby a confirmé ce samedi des négociations en vue d'un contrat de partenariat avec le groupe automobile français Renault.

Le XV de France devrait prochainement rouler à nouveau français. Un peu moins d'un an après la rupture avec la marque allemande BMW au terme de cinq ans et demi d'alliance, la Fédération Française de rugby est sur le point de conclure un partenariat avec un autre constructeur automobile pour devenir partenaire d'ici la fin de la saison 2019-2020. En effet, à l'occasion de son Comité Directeur organisé ce samedi à la veille de l'entrée du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations face à l'Angleterre, la FFR a confirmé un intérêt de la part du groupe français Renault pour rejoindre la GMF, la Société Générale, Orange, Altrad et Le Coq Sportif aux côtés, notamment, du XV de France.

Renault de retour sept ans après

« Renault SAS a fait part de son intérêt pour être partenaire de la FFR en tant que constructeur automobile afin d'associer ses marques et ses déclinaisons à la FFR, à ses équipes de France et aux événements qu'elle organise », annonce la Fédération dans un communiqué. A la suite de cette manifestation d'intérêt, la FFR a accepté de débuter des négociations avec le groupe français qui devraient être conclues avant le 31 mars prochain. Ce partenariat serait un retour pour la « marque au losange » qui était un des principaux partenaires du XV de France jusqu'à la fin de l'année 2012 avant de renoncer face à la demande de la FFR de s'aligner sur des offres concurrentes, notamment celle de l'Allemand BMW qui, à l'époque, avait obtenu les faveurs des dirigeants du rugby français dans la veine d'un investissement massif dans le rugby de la part du groupe bavarois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.