Divers : Découvrez le XV de départ des Barbarians français face aux Maori All Blacks

Divers : Découvrez le XV de départ des Barbarians français face aux Maori All Blacks©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 07 novembre 2017 à 14h39

Romain Ntamack et Baptiste Couilloud en charnière face aux Maori All Blacks. L'encadrement des Barbarians français, désormais considérés comme la deuxième équipe équipe de France, a dévoilé ce mardi midi le XV de départ qui débutera le match de vendredi prochain à Bordeaux.

Comme attendu, beaucoup d'espoirs du rugby français apparaissent dans ce XV. En plus de Lyonnais Couilloud (20 ans) et du Toulousain Ntamack (18 ans), seront en effet titularisés un autre Toulousain Thomas Ramos (22 ans), ou encore le Toulonnais Swan Rebadj (22 ans). Mais il ne sera pas uniquement question de jeunesse dans ce XV des Barbarians français, puisque c'est le vétéran Aurélien Rougerie (37 ans, 76 sélections), chargé d'encadrer la jeune garde, qui portera le brassard de capitaine.

Inexpérimenté au niveau international, le pilier de l'UBB Sébastien Taofifénua (25 ans), petit frère du Toulonnais Romain (29 ans), n'est pas non plus le premier venu pour autant. A noter également la présence dès le coup d'envoi de Matthieu Jalibert. L'ouvreur de Bordeaux-Bègles a fait beaucoup parler de lui le week-end dernier pour avoir réussi un gros match contre Toulouse, mais, surtout, pour avoir envoyé à côté des poteaux la pénalité qui aurait permis à son équipe de battre les Toulousains. A noter que les Barbarians français auront cette semaine pour entraîneurs un tandem composé des Clermontois Franck Azéma et Bernard Goutta.

XV de départ des Barbarians français face aux Maori All Blacks 
Ramos - Pourailly, Rougerie (cap), Aguillon, Dubié - (o) Ntamack, (m) Couilloud - Devergie, Chouzenoux, Diaby - Flanquart, Rebbadj - Gomes Sa, Pelissié, R.Taofifenua

Remplaçants : Etrillard, Tichit, Setiano, Verhaeghe, Babillot, Iribaren, Jalibert, Dupichot

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Divers : Découvrez le XV de départ des Barbarians français face aux Maori All Blacks
  • ce sont les mêmes qui critiquent le choix de jeunes joueurs et qui, en cas de défaite, tireront sur l'ambulance !!!!! c'est bien de lancer des jeunes si on veut reconstruire l'EDF !!!!

  • J'irais à contre courant des commentaires précédents : pour ma part, je trouve très bien que l'on fasse confiance à des jeunes, voire très jeunes , car je pense que ce sera un match où l'on enverra du jeu pour rester fidèle à l'esprit barbarians .
    Et pour cela, rien de mieux que des jeunes qui joueront sans complexe ( quitte à encaisser beaucoup de points )

  • on risque de payer très cher les choix du sélectionneur(des jeunes sans expérience suffisante du(très) haut niveau !!!
    Mais soyons de bons supporters et croyons un peu a un beau match(pour la victoire ,faut pas trop rêver quand même !!)

    trop de jeunes ????? alors prenons!! des étrangers vous étes pas logiques dans votre raisonnement.
    pour une fois cette année, ils font partie de la nouvelle l'equipe2!!! alors d'avant ont appeler que des anciens?

    sa me fait penser au radoteur toftof 1818

  • NTAMACK chez les barbarians, une honte ce gamin n'a pas joué un match entier en top 14, surclassé en moins de 20 ans il n'a pas brillé
    Pauvre rugby ils placent leurs gamins aux détriments de meilleurs joueurs
    A part le fils à Penaud les autres (tamack, rétiere, roumat etc) sont en dessous d'autres inconnus

    D'accord avec toi

    J ai vu le petit retiiere à La Rochelle et je lui trouve autant de qualite qu un Dupont au demeurant très bon

    Je me faisais la même réflexion en regardant la compo !
    Comme en politique, en cinéma.... les "fils de " se placent partout sans avoir rien prouvé : Penaud, N tamack, Devergie, Taofifenua, c'est back in the 90'S.
    Après, il est vrai que pour intégrer les centres de formations et être remarqué, c'est plus facile. Ce qui n'enlève rien aux qualités de ces jeunes, mais sont ils les meilleurs ?