Circuit Mondial : Du bronze pour la sélection masculine, de la frustration pour la sélection féminine

Circuit Mondial : Du bronze pour la sélection masculine, de la frustration pour la sélection féminine©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 décembre 2019 à 17h38

L'étape du Cap du Circuit Mondial de rugby à VII a vu les équipes de France être à leur avantage. Mais si la sélection masculine a remporté la médaille de bronze, la sélection féminine a terminé au pied du podium.



Impériaux lors de la première partie de compétition, dominant l'Ecosse, l'Angleterre et l'Espagne dans une poule relevée, les Bleus ont rallié le dernier carré de cette étape sud-africaine du Circuit Mondial de rugby à VII aux dépens de l'Argentine dans un match au couteau (19-10). Mais, face à une équipe d'Afrique du Sud évoluant devant son public et victorieuse à Dubai, les Tricolores n'ont pu tenir qu'une mi-temps. Marvin O'Connor a bien lancé les Bleus mais les Blitz Boks ont pris le contrôle de la rencontre, ne laissant à Jonathan Laugel que l'opportunité de sauver l'honneur (21-14). Une défaite à la suite de laquelle les Bleus ont pu jouer la médaille de bronze face aux tenants du titre de ce Circuit Mondial et champions olympiques, les Fidji. Battus à Dubai, les Bleus ont parfaitement entamé le match avec des essais de Jean-Pascal Barraque, Pierre Mignot et Antoine Zeghdar en trois minutes. Jerry Tuwai a débloqué le compteur fidjien avant une quatrième réalisation tricolore signée Pierre Mignot avant la mi-temps. Un large avantage tricolore qui a été mis à mal par le carton jaune reçu par Tavite Veredamu. Sevuloni Mocenacagi a profité de cette supériorité numérique pour ramener les Fidjiens à cinq longueurs à trois minutes de la fin du match. C'était trop pour les Tricolores car Kavekini Tabu a égalisé juste après la sirène, emmenant les deux équipes en prolongation. Une mort subite qui n'a duré qu'un peu moins de deux minutes et qui a souri aux Bleus, Tavite Veredamu venant conclure une action au long cours des Tricolores pour aplatir en coin l'essai de la victoire après avoir pris de vitesse la défense fidjienne (29-24). Une victoire qui va permettre à l'équipe de France de pointer au troisième rang du classement mondial à l'issue de cette deuxième étape.

Les Bleues échouent au pied du podium


Après avoir terminé premières de leur poule, dominant sur leur chemin le Canada, l'Espagne et le Brésil, les Bleues ont parfaitement abordé leur quart de finale face à une faible équipe de Russie. Grâce à un doublé de Joanna Grisez et des essais inscrits par Shannon Izar, Chloé Pelle et Lina Guérin, les Tricolores n'ont pas fait de détail (31-0) pour se qualifier dans le dernier carré de cette étape du Cap. Un dernier carr où les Bleues avaient fort à faire face à l'Australie. Une rencontre qui a été très serrée, les deux équipes se rendant coup pour coup mais ce sont bien les Australiennes qui ont eu le dernier mot en toute fin de match, Rhiannon Byers marquant l'essai de la victoire dans l'avant-dernière minute de jeu (19-24). Une défaite qui leur a offert des retrouvailles avec les Canadiennes, au fort goût de revanche après la défaite des Nord-Américaines lors de la phase de groupes. Si Bianca Farella a parfaitement lancé le Canada, des essais de Yolaine Yengo et Fanny Horta avant la mi-temps ont permis aux Bleues d'atteindre la mi-temps avec trois points d'avance. Un avantage confirmé grâce à Coralie Bertrand mais Kaili Lukan a relancé les Canadiennes avant que Bianca Farella n'égalise à la dernière seconde, emmenant les deux équipes en prolongation. En infériorité numérique sur la fin du temps réglementaire, ce qui a facilité l'égalisation, et le début de la prolongation suite au carton jaune reçu par Joanna Grisez, les Bleues ont résisté mais ont fini par craquer face à Julia Greenshields, qui a offert la médaille de bronze au Canada (17-22).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.