Bleus : Le LOU libère Sébastien Bruno

Bleus : Le LOU libère Sébastien Bruno©Media365
A lire aussi

Yannis Dakik, publié le mercredi 21 mars 2018 à 14h59

Jacques Brunel l'avait évoqué, c'est maintenant acté. Sébastien Bruno, qui a travaillé avec le staff français lors du Tournoi des VI Nations, va pouvoir intégrer l'encadrement des Bleus de manière définitive.

Une volonté que l'ancien talonneur avait exprimée à son président au LOU Yann Roubert. « C'est une réelle opportunité pour moi et le président Yann Roubert l'a compris. J'avais envie de continuer l'aventure avec les Bleus avec qui nous avons commencé à construire quelque chose durant ce tournoi, avec bien sûr un grand objectif commun qui est la Coupe du Monde 2019 au Japon. Je quitte le LOU avec le sentiment du devoir accompli, l'équipe a de bons résultats, dans la continuité du travail réalisé depuis deux ans, en Pro D2, puis l'an dernier en Top 14. Karim Ghézal et David Attoub font du bon boulot, je ne m'en inquiète pas, ça va le faire. Et je reviendrai de toute façon régulièrement voir l'équipe. »Des regrets mais de la fierté pour le président du LOUSi quelques regrets demeurent pour le président du LOU, la fierté de voir un acteur lyonnais en équipe de France prédomine. « Nous allons libérer Sébastien Bruno avec plusieurs sentiments : celui de servir l'équipe de France afin qu'il participe à son retour au premier plan car l'ensemble du rugby français a besoin d'une équipe de France qui brille, reconnaît Roubert sur le site officiel du club lyonnais. Le fait de laisser Sébastien libre sera notre contribution. C'est aussi une fierté de voir que le Lou lui aura permis de passer trois ans d'un premier poste en Fédérale 1 à l'équipe de France. Certes, il y a quelques regrets de ne pas le voir poursuivre son travail avec nous car il a été un acteur important dans la progression de notre club ces trois dernières saisons mais il nous restera en commun de très beaux souvenirs partagés avec les joueurs, le staff et l'ensemble du club. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.