Bastareaud annonce sa retraite internationale

Bastareaud annonce sa retraite internationale©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mercredi 19 juin 2019 à 13h20

Écarté du groupe des 37 joueurs qui préparera la Coupe du Monde au Japon, Mathieu Bastareaud a annoncé ce mercredi sa retraite internationale sur son compte Instagram. Le trois-quarts centre de Toulon comptait 54 sélections avec le XV de France.




Après dix ans passés à arpenter les terrains du monde entier sous le maillot de l'équipe de France, Mathieu Bastareaud (30 ans) a décidé de prendre sa retraite internationale. Une décision qui survient au lendemain de la liste des 37 joueurs qui prépareront la Coupe du Monde 2019 au Japon (20 septembre - 2 novembre). Jacques Brunel a décidé de se passer de Basta, au profil moins « mobile » que les autres trois-quarts centre français. Pourtant, le sélectionneur des Bleus avait fait du Toulonnais son capitaine lors de la tournée en Nouvelle Zélande, en l'absence de Guilhem Guirado. Vice-capitaine pendant le dernier Tournoi des Six Nations, Bastareaud a donc disputé son dernier match à l'occasion de la victoire face à l'Italie.

Des débuts tourmentés chez les Bleus

Si Mathieu Bastareaud a gagné ces dernières années un capital sympathie incontestable étant donné ses performances et son investissement, son histoire avec l'équipe de France ne s'apparente pas à un long fleuve tranquille. Alors qu'il était âgé de 20 ans, une polémique éclate lors d'une tournée d'été en Nouvelle-Zélande. Le natif de Créteil prétend avoir été agressé dans la nuit, le lendemain d'une rencontre face aux All Blacks. Une enquête est ouverte, avant que Bastareaud ne revienne sur ses propos. La Fédération Néo-Zélandaise condamnera les accusations : « La Fédération néo-zélandaise de rugby a été scandalisée par la révélation selon laquelle le centre français Mathieu Bastareaud avait inventé de toutes pièces cette histoire d'agression ». Il retrouvera le maillot bleu lors du Tournoi des Six Nations 2010. Un Tournoi remporté par les Bleus, qui glanaient au passage le Grand Chelem. Cependant, Marc Lièvremont, le sélectionneur de l'époque, ne fera pas appel à l'ancien joueur du Stade Français pour la Coupe du Monde 2011.

2015, année de Coupe du Monde

Après un passage à vide, marqué par des problèmes personnels, Mathieu Bastareaud retrouve l'équipe de France sous la houlette de Philippe Saint-André, en dépit de son absence lors de la tournée d'automne de 2012. Le sélectionneur en fait un de ses hommes de bases, comme l'atteste ses titularisations lors des Tournoi des Six Nations 2013,2014 et 2015. Une année durant laquelle Bastareaud disputera donc sa seule Coupe du Monde. Titulaire au centre de l'attaque des Bleus lors des phases de poules, Saint-André décide de l'écarter au profit d'Alexandre Dumoulin lors de l'humiliation subie face aux All Blacks en quart de finale.

Retour en grâce sous les ordres de Brunel

Pendant le court mandat de Guy Novès à la tête des Bleus, Bastareaud ne faisait pas partie des plans de l'ancien entraîneur de Toulouse. Tout le contraire de son successeur, Jacques Brunel. Sélectionné pour le Tournoi des Six Nations 2018, le Toulonnais retrouve sa place de titulaire chez les Bleus, en dépit d'une suspension écopée après un match de Champions Cup face à Trévise. Lors du dernier match du Tournoi, contre le pays de Galles, le futur joueur de New-York est même nommé capitaine. Lors de la dernière édition, le trois-quarts centre avait disputé cinq rencontres, tout en tant que titulaire. Ainsi, après des apparitions continues au sein du groupe France, il semblait plus ou moins logique que Bastareaud s'envole pour le Japon et boucler son histoire avec les Bleus de la plus belle des manières. Il n'en sera finalement rien.

Ses statistiques avec les Bleus

54 sélections
5 essais
Un quart de finale de Coupe du Monde (2015)
Un Tournoi des Six Nations remporté et un Grand Chelem (2010)
Sept participations au Tournoi des Six Nations (2009,2010,2013,2014,2015,2018 et 2019)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.