6 Nations : Quel XV de départ pour les Bleus contre l'Angleterre ?

6 Nations : Quel XV de départ pour les Bleus contre l'Angleterre ?©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le mercredi 06 février 2019 à 21h30

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel annoncera vendredi matin la composition de son XV de départ pour la deuxième rencontre du Tournoi des 6 Nations, face à l'Angleterre. Pour ce déplacement à Twickenham dimanche (16 heures), le manager des Bleus pourrait bien s'appuyer sur de nombreux joueurs défaits contre le pays de Galles, même si Maxime Médard devrait déclarer forfait.

Conserver la même équipe ? Tout changer ? Lancer des jeunes ? Relancer des anciens ? Voilà les questions que doit se poser Jacques Brunel à deux jours de dévoiler le nom des quinze joueurs qui débuteront dimanche sur la pelouse de Twickenham. Pour la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur des Bleus devra faire face à un sacré morceau, tombeur de l'Irlande avec la manière (20-32). Un XV de la Rose de nouveau piquant, après plusieurs années passées à retrouver son rugby. Alors que faire ? Après s'être écroulé en deuxième mi-temps contre le pays de Galles, quelle composition aligner ? Voici quelques éléments de réponse...

Brunel et la continuité

Pour ce même Tournoi l'an dernier, la formation tricolore avait également perdu sa première rencontre à domicile après avoir mené à la mi-temps (France-Irlande : 13-15). Pour autant, le sélectionneur n'avait pas fait de grand bouleversement dans sa composition à la veille d'affronter le XV du Chardon. Seulement trois changements parmi ses titulaires pour le premier déplacement de la compétition. Une solution qui n'a pas forcément fonctionné, mais que Brunel a conservée puisqu'il est devenu maître dans l'art de la continuité. Entre les cinq matchs du 6 Nations 2018, et les trois de la dernière tournée d'automne, l'ancien manager de l'UBB n'a jamais fait plus de cinq changements. Sa moyenne est beaucoup moins haute, à savoir deux nouveaux joueurs par rencontre.

Une envie de lancer des jeunes

Difficile, donc, d'imaginer un XV de départ tout neuf pour ce gros match en Angleterre. Mais depuis le début de son mandat, Jacques Brunel n'a pas caché son envie de lancer de jeunes joueurs. Souvenez-vous de Matthieu Jalibert l'année passée ou encore de Demba Bamba et Romain Ntamack dernièrement. Même si sa cadence ne convient pas à certains, l'homme à la moustache n'hésite pas à accorder du temps de jeu à des petits nouveaux. Mais pour une rencontre aussi importante, face à une équipe aussi impressionnante, est-ce judicieux ? Peu en vue la semaine dernière, le trois-quarts toulousain serait de nouveau visé par les joueurs adverses et une paire de centre qui a marché sur les Irlandais. Le pilier briviste, lui, pourrait souffrir face à la première ligne pleine d'expérience d'Eddie Jones. Concernant Thomas Ramos, ce ne serait pas lui venir en aide que de lui offrir une première cape aussi difficile.

Médard forfait, tout pour la polyvalence

Constamment sous pression, les Irlandais n'ont jamais réussi à mettre leur jeu en place face à des Anglais agressifs. Seuls les entrants en fin de rencontre ont réussi à s'exprimer un minimum. Voilà peut-être un élément de réponse pour le sélectionneur français, qui devra compter sur un banc compétitif. Huit remplaçants qui pourraient être composés pour la plupart de joueurs polyvalents. Brunel compte beaucoup sur ce point, ce qui pourrait une nouvelle fois être le cas, notamment au niveau des lignes arrières. C'est pourquoi plusieurs joueurs pourraient être oubliés au moment d'en coucher 23 sur la feuille de match. Le XV de départ des Bleus devrait donc fortement ressembler à celui qui a débuté contre les Gallois vendredi dernier. Seuls les joueurs incertains pourraient laisser leur place à Dorian Aldegheri (ou Demba Bamba) et Gael Fickou, qui gratteraient alors une titularisation. Ce mercredi, L'Equipe a révélé que Maxime Médard, victime d'un souci musculaire, devrait déclarer forfait pour ce Crunch et devrait être remplacé à l'arrière par Yoann Huget, qui quitterait donc son aile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.