6 Nations : Le sélectionneur français explique ses choix avant l'Angleterre

6 Nations : Le sélectionneur français explique ses choix avant l'Angleterre©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 08 février 2019 à 11h43

Jacques Brunel a expliqué vendredi matin devant la presse ce qui l'avait amené à effectuer six changements (sept avec le repositionnement de Yohann Huget à l'aile) pour affronter l'Angleterre à Twickenham dimanche.

Le retour de Mathieu Bastareaud
Comme je l'avais expliqué la semaine dernière, Mathieu Bastareaud restait une option importante pour nous et important dans le dispositif et l'équipe. Il nous paraît opportun de le remettre et de le titulariser parce qu'il nous semble être une option importante.

Rétro-pédalage ? Changement de cap ?
J'avais expliqué les conditions dans lesquelles on avait mis Romain (Ntamack) et Wesley (Fofana), que l'on n'avait pas vu depuis longtemps. On pensait que la meilleure solution c'était de faire débuter Romain à Paris, tout en expliquant que Matthieu restait une option forte et avait un impact sur notre équipe. On attend qu'il nous donne cet impact. Il faut tenir compte des blessures, nous avons trois blessés, (Uini) Atonio, Wesley (Fofana) et (Maxime) Médard, on n'a pas voulu prendre de risque par rapport à eux.

Bastareaud-Doumayrou de retour. Pour quelles raisons ?
C'est dû en partie à la densité physique des Anglais. Face à la puissance qu'ils ont ramenée à nouveau avec Manu Tuilagi, ça peut avoir un impact intéressant.

Lambey préféré à Willemse
Lambey a fait une très bonne rentrée, on a voulu le récompenser en le faisant démarrer et en gardant un peu de puissance en deuxième mi-temps. On a travaillé avec lui pour chercher des évolutions. Il a cherché à modifier par rapport à son poids à gagner en masse musculaire, ça l'a un peu desservi et il n'était pas à l'aise. On a abandonné cette direction et il est sans doute le deuxième ligne le plus léger au niveau mondial.

Brunel : "Pas du tout inquiet pour Huget"

Camara préféré à Lauret
Je vous avais expliqué que Camara était en grande forme et allait rentrer bientôt. On profite de l'occasion, même si (Wenceslas) Lauret n'a pas démérité, loin de là.

Huget plutôt que Ramos à l'arrière en l'absence de Médard
Yohann était censé suppléer à l'arrière la semaine dernière déjà. Là aussi, on a pensé que la meilleure option, c'était de le mettre sur le banc sur ce match-là, parce que l'on pense que ça va être difficile. Donc ne pas l'exposer trop au début et avoir la possibilité de le faire entrer en cours de match. J'en ai discuté avec Ramos. Je pense que c'est la meilleure solution de le faire rentrer en étant sur le banc, à Twickenham pour une première.

Un triangle arrière à des postes différents de ceux de formation
Huget alterne sur les deux postes, il joue beaucoup à l'arrière. Fickou, on l'a pris aussi comme ailier, de la même façon que Penaud, qui alterne aussi dans son club. Donc ce poste, il le connaît avec nous. Et je ne suis pas du tout inquiet pour Huget, car c'est une position qu'il maîtrise et sur laquelle il est polyvalent avec nous depuis un bon moment.

Volonté de mettre en place un jeu différent ?
Non, je ne crois pas. On a toujours l'envie de réussir à mettre de la vitesse dans notre jeu. On a réussi à le faire face aux Gallois, en première mi-temps notamment parce que l'on libérait rapidement les ballons et que des joueurs ont vraiment bien travaillé dans les zones d'affrontement. C'est notre credo et ça reste toujours notre objectif principal.

Brunel : "On connaît les qualités de puncheur d'Antoine (Dupont)"

Dupont sur le banc, Serin en tribunes
Ça aussi, je l'avais déjà dit la dernière fois. On a la chance d'avoir trois demis de mêlée de qualité, on a très peu d'occasions de voir Parra avec nous, donc on le maintient. On connaît les qualités de puncheur d'Antoine, on va lui donner l'occasion d'entrer dans cette partie.

Première titularisation pour Bamba face à la terrible première ligne anglaise
Il a déjà un peu l'habitude, même s'il a très peu de matchs. Mais il commence à affronter quelques joueurs. On a de jeunes joueurs à ces postes-là, c'est la relève. On sait qu'on a un peu de mal sur ce poste de pilier droit où il y a beaucoup d'étrangers. Ils vont avoir l'occasion de montrer leurs qualités.

Pack beaucoup plus mobile
Pour Demba (Bamba) et Felix (Lambey), oui, pour Yacouba (Camara), ce n'est pas flagrant, parce que les qualités de Lauret sont similaires, même si Yacouba est peut-être un peu plus solide dans les airs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.