6 Nations - Guirado : " L'Irlande vient forcément faire un gros combat "

6 Nations - Guirado : " L'Irlande vient forcément faire un gros combat "©Media365
A lire aussi

Thomas MICO, publié le vendredi 02 février 2018 à 11h13

Guilhem Guirado, le capitaine du XV de France, évoque l'Irlande à la veille du premier match du Tournoi des 6 Nations.

Guilhem Guirado, comment sentez-vous les jeunes joueurs retenus par Jacques Brunel, que certains décrivent comme insouciants et déjà très matures pour leur âge ? Non, ça va. (Il sourit) C’est vrai qu’ils sont un peu insouciants, et ça chambre, mais c’est léger, donc ça va. Je pense qu’ils savent que s’ils dépassent la limite, ils vont avoir des soucis. Par rapport à ça, ils ont été bien prévenus (rires). Ils sont bienveillants aussi, donc ça va, ça reste encore bon enfant, mais on verra dans les prochaines semaines. Vous savez comment ça se passe : les premières semaines, c’est un petit peu découverte, c’est un petit peu tranquille, mais, après, ça peut se dégrader. Il faudra peut-être tirer un peu les oreilles (il sourit de nouveau).

Avez-vous le sentiment que certains joueurs aient pris leurs responsabilités dans ce groupe qui manque de leaders ? Oui, forcément. Moi, je fais confiance à la génération qui est derrière moi et qui m’épaule énormément. Je ne vais pas citer tous les noms, car je risquerais d’en oublier, mais forcément, il y a des joueurs cadres qui n’ont pas beaucoup d’expérience au niveau international, qui ont une vingtaine ou une trentaine de sélections, mais ça fait quand même pas mal par rapport à ce groupe rajeuni. Et c’est sur ces joueurs que je m’appuie. Beaucoup jouent le haut du tableau et sont qualifiés pour les quarts de finale de Champions Cup, ils sont légitimes, importants à mes yeux et je m’entoure d’eux.

Parlez-nous de l’Irlande, troisième nation au classement mondial et forcément déjà un sommet pour vous. Donnez-nous une raison de croire en la victoire du XV de France… Dans leur équipe aussi, il y a eu beaucoup de renouveau et quelques nouveaux joueurs, et comme dans la plupart des équipes, il y a une certaine évolution. Après, il faut y croire, parce que vous savez très bien que dans le rugby, la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain. Même s’ils font preuve de constance, on va oublier ce qu’il s’est passé il y a quelque temps. On sait qu’ils viendront avec leurs forces et que l’on ne sera pas étonné par rapport à leur rugby ni à leur talent. En revanche, nous, on va essayer de se concentrer sur notre secteur défensif, sur le combat, et surtout arriver avec un maximum de confiance pour faire vingt minutes très très propres et arriver pour faire un bon début de match.

Guirado : « La célébrité, ça, c’est pour le cinéma »

Ça va sentir la testostérone… (Il sourit) Oui, mais comme toujours dans un match de rugby quand c’est très intense.

Vous parlez de défense et de combat. L’Irlande n’est-elle pas justement l’équipe parfaite pour ça ? On sait que quand elle vient à Paris, l’Irlande vient forcément faire un gros combat au niveau des avants. Ils ont un paquet d’avants qui est monstrueux, et ils s’inspirent un peu de ce qui se fait au Munster et au Leinster, ça fait un bon mix. Et on connaît surtout leur expérience, avec cette charnière qui sait bien gérer. On ne sera pas déçu par rapport à la qualité du jeu irlandais, c’est juste de savoir si nous, on va savoir répondre présent et si on sera au niveau. Et surtout si on est là pour exister demain ou juste pour porter le maillot de l’équipe de France.

Un sondage RMC Sport démontre que la moitié des Français ne connaissent pas les joueurs du XV de France. Qu’est-ce que cela vous inspire ? Cela ne m’étonne pas, car il y a beaucoup de jeunes joueurs qui viennent d’arriver et qui ont prouvé dans le championnat qu’ils méritaient de porter ce maillot. Moi-même, j’en connaissais très peu il y a quelques années. Mais tant mieux, car pour bien avancer, il ne faut pas non plus trop se montrer. Il faut rester caché et la star, c’est toujours l’équipe. Et si l’on veut que l’équipe devienne star, il faut gagner des matchs et surtout des titres. La célébrité ? Je ne suis pas à la recherche, non. Ça, c’est plutôt dans le cinéma. Dans le rugby, on est tellement modeste et humble que l’on reste à travers de l’équipe.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU