XV de France : Un Tournoi pour apprendre, mais aussi pour gagner

XV de France : Un Tournoi pour apprendre, mais aussi pour gagner©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 22 janvier 2020 à 19h08

A l'occasion de la présentation du Tournoi des 6 Nations 2020, Fabien Galthié a fait le point sur les objectifs de son groupe, remanié et rajeuni.



Fabien Galthié est définitivement entré dans le grand bain. Quelques jours après avoir annoncé sa liste de 42 joueurs, qui a été amendée depuis à la suite des forfaits d'Anthony Etrillard et Dorian Aldegheri, le nouvel entraîneur du XV de France a fait le déplacement à Londres pour le lancement officiel de l'édition 2020 du 6 Nations. Un Tournoi que les Bleus débuteront par la réception des vice-champions du monde, l'Angleterre, le 2 février prochain au Stade de France. Une entame en fanfare qui n'est pas pour déplaire au successeur de Jacques Brunel à la tête du XV de France. « Ce qui est bien d'affronter l'Angleterre, c'est que ça nous projette de suite sur les standards très élevés en termes d'exigence, d'être capable de matcher avec une équipe de ce standing, a confié Fabien Galthié en conférence de presse. Pour nous c'est dans la préparation, on étudie les Anglais, ça nous projette, 42 joueurs, sur les exigences qui va falloir être capables de mettre en œuvre le 2 février au Stade de France pour rivaliser avec cette équipe. » Mais l'ambition rester présente puisque « un Tournoi réussi est un Tournoi gagné » selon l'entraîneur du XV de France.

Galthié : « On construit un groupe »

La principale caractéristique du groupe retenu par le staff de l'équipe de France, c'est sa jeunesse et son manque d'expérience à l'échelle internationale. Une question qui, sans surprise, a été abordée lors de cette conférence de presse et Fabien Galthié n'a pas nié les faits. « C'est un groupe qui est plus jeune parce que la moyenne d'âge est à 24,5 en fonction des joueurs. Et en sélections on est à dix, un peu moins, de moyenne, a confirmé l'entraîneur tricolore. Alors c'est une équipe très jeune sur le plan de l'âge mais aussi au niveau de l'expérience internationale. » Mais ce choix est assumé et même justifié par le nouvel entraîneur national, qui est lancé dans un projet ayant pour finalité la prochaine Coupe du Monde, en France en 2023. « On a une vision à moyen terme, sur quatre ans mais aussi une vision à court terme, sur la compétition et la saison qui nous attend avec ce match face à l'Angleterre le 2 février, confirme Fabien Galthié. On a construit un groupe, d'abord de 42 joueurs qui va être ensuite ramené à 28 joueurs. Un groupe qui se veut à la fois rapidement performant et aussi capable de se développer vers le haut dans le temps. » Le match face à l'Angleterre sera un premier test, mais dont les enseignements seront tout sauf définitifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.