VI Nations (J5) : Le Grand Chelem pour l'Irlande

VI Nations (J5) : Le Grand Chelem pour l'Irlande©Panoramic, Media365

Matthieu Angosto, publié le samedi 17 mars 2018 à 18h15

Déjà assurée de remporter le Tournoi des 6 Nations, l'Irlande a ajouté le Grand Chelem à sa campagne, grâce à sa victoire sur la pelouse de l'Angleterre (24-10).

L’Irlande s'est déplacée à Twickenham avec un objectif clair : en plus de la victoire finale, assurer le Grand Chelem avec une victoire lors de leur dernier match du Tournoi des VI Nations. Et le XV du Trèfle a entamé la rencontre de la meilleure des manières avec un essai accordé, après arbitrage vidéo, à Garry Ringrose. Jonathan Sexton a transformé l’essai pour permettre à son équipe de tout de suite prendre le score (0-7). Dans d’excellentes dispositions offensives, les hommes de Joe Schmidt ont manqué une occasion d’aggraver la marque lorsque Sexton a touché le poteau sur une pénalité. Mais deux minutes plus tard, C.J. Stander a bénéficié d’un gros travail de Bundee Aki pour inscrire le deuxième essai irlandais, transformé par Sexton (0-14, 24eme). Le XV du Trèfle a alors eu le match en main, mais sa défense a accumulé les fautes. Peter O’Mahony a fini par être sanctionné d’un carton jaune (29eme). En supériorité numérique, les Anglais sont parvenus à réduire l’écart, grâce à Elliot Daly (5-14, 32eme). Mais une fois de retour à 15 contre 15, les Irlandais ont immédiatement repris leur marche en avant, et c’est Jacob Stockdale qui a aplatit après la sirène, pour son septième essai du tournoi. Entré en jeu sur saignement à la place de Sexton, Joey Carbery s'est chargé de la transformation, et les deux équipes sont rentrées aux vestiaires avec un large avantage pour les visiteurs (5-21).

L'Irlande a géré son avantage

Au retour des vestiaires, les Anglais ont affiché de bien meilleures dispositions offensives. Multiplication des temps de jeu, renversement, le XV de la Rose a mis une grosse pression à la défense irlandaise, qui a plié mais sans rompre. Après dix minutes de souffrance, les hommes de Joe Schmidt ont remis la main sur le ballon, et ont attaqué à leur tour, tandis que la neige faisait son apparition dans le ciel de Twickenham. Finalement, c’est à l’heure de jeu que l’Irlande a marqué les premiers points de la deuxième mi-temps, sur une pénalité de Conor Murray (24-5, 60eme). Dos au mur, le XV de la Rose a répliqué cinq minutes plus tard grâce au doublé d’Elliot Daly. Mais à nouveau, Owen Farrell a raté sa transformation et laissé filer deux précieux points (24-10, 66eme). Les minutes se sont égrénées sans qu’aucune équipe ne marquent. Le Grand Chelem s’est petit à petit rapproché pour le XV du Trèfle, qui a géré son avance, sans laisser l’Angleterre espérer un come-back. Mais dans les cinq dernières minutes, le XV de la Rose s’est lancé dans un baroud d’honneur. Mike Brown a même percé la défense irlandaise, mais a posé un pied en touche au moment d’aplatir. L’Irlande conserve ensuite le ballon jusqu’au coup de sifflet final. Victoire 24 à 10, et Grand Chelem en poche pour le XV du Trèfle.

TOURNOI DES 6 NATIONS / 5EME JOURNEE

Samedi 17 mars 2018

Italie - Ecosse : 27-29

Angleterre - Irlande : 10-24

18h00 : Pays de Galles - France

Classement

1- Irlande 26 points

2- Ecosse 13

3- Pays de Galles 11

4- France 10

5- Angleterre 10

6- Italie 1

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
19 commentaires - VI Nations (J5) : Le Grand Chelem pour l'Irlande
  • C'est plus facile quand on a les arbitres avec soi . Word rugby est une mafia rosbif , une honte ,

  • C'est bien ce que je disais au début du tournoi, mis à part (peut-être!) l'Italie les équipes Européennes sont au même niveau et l'Angleterre n'est certainement pas la deuxième du Monde comme se plaisaient à le rappeler nos deux commentateurs d'Antenne 2!!!
    Quant au résultat de la France il montre qu'à force, le travail accompli par Novès puis sans doute par Brunel va finir par payer...Nous avons actuellement une équipe en plein désarroi qui en accumulant les erreurs (le dernier match contre Galles n'est pas pour me démentir...)reste au niveau des meilleurs.
    Je suis un inconditionnel de Trinh-Duc et j'avoue être sidéré par le match qu'il a fourni! Passons sur le faux rebond après l'incroyable réaction des Français suite au renvoi Gallois, mais cet en-avant!!!, mais cette pénalité manquée!!!
    Je pense que sa "prestation" traduit l'état d'esprit de nos joueurs! Il faut absolument trouver le sophrologue, le psychologue, le gourou que sais-je!!! qui va leur redonner confiance. On ne peut pas faire autant d'erreurs, rester au niveau malgré cela et ne pas avoir un énorme potentiel.
    Je compte beaucoup sur la prochaine coupe du Monde pour retrouver"mon" rugby!

  • Rclens62 : vos commentaires "très classe" sont insupportables, vous devriez très vite rejoindre votre communauté d'origine c'est à dire le football, Vous n'avez rien à faire dans le monde du rugby. Vu le niveau de votre commentaire et de votre vocabulaire, vous n'avez pas du user bien longtemps vos fonds de culottes sur les bancs de l'école.
    J'espère que vous maîtriser suffisamment de rudiments de la langue française , mais je n'en suis pas certain, pour me lire et éventuellement me répondre. J'ai hâte de lire à nouveau votre prose, je m'en réjouis par avance.
    De façon plus générale, ces commentaires sur la toile sont sans intérêts, sinon qu'ils nous révèlent le vrai niveau de ce que l'on s'évertue encore à appeler "l'exception culturelle française""

  • Rclens62 : vos commentaires "très classe" sont insupportables, vous devriez très vite rejoindre votre communauté d'origine c'est à dire le football, Vous n'avez rien à faire dans le monde du rugby. Vu le niveau de votre commentaire et de votre vocabulaire, vous n'avez pas du user bien longtemps vos fonds de culottes sur les bancs de l'école.
    J'espère que vous maîtriser suffisamment de rudiments de la langue française , mais je n'en suis pas certain, pour me lire et éventuellement me répondre. J'ai hâte de lire à nouveau votre prose, je m'en réjouis par avance.
    De façon plus générale, ces commentaires sur la toile sont sans intérêts, sinon qu'ils nous révèlent le vrai niveau de ce que l'on s'évertue encore à appeler "l'exception culturelle française""

  • Pourquoi tant de haine dans des commentaires sportifs ? Et encore c'est pire sur les pages du foot ! !
    Est ce que l'insulte et la grossièreté seraient les seuls arguments de certains ? ?
    Si oui, nous sommes dans l'intolérance, ressentiment bien Français ! !