Tournoi des 6 Nations : Un match abordé sans peur par les Bleus

Tournoi des 6 Nations : Un match abordé sans peur par les Bleus©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 02 février 2020 à 21h12

Le XV de France a lancé l'ère Fabien Galthié avec un succès sur l'Angleterre (24-17). Dans cette rencontre où l'enfer était promis aux jeunes joueurs français, ils ont évolué sans peur pour faire la différence.



DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

Le XV de France était très attendu ce dimanche pour l'ouverture du Tournoi des 6 Nations face à l'Angleterre (24-17). Tout n'a pas été parfait dans cette rencontre mais les Bleus ont su répondre aux attentes. Et c'est déjà un grand pas en avant. Trop souvent ces dernières années, les Tricolores n'ont pas su assumer au moment où il le fallait. Cette fois ils n'ont pas eu peur. Alors que cette équipe a craqué dans un contexte similaire l'an passé face au Pays de Galles (défaite après avoir mené 16-0 à la mi-temps de la première journée du Tournoi des 6 Nations sous la pluie dionysienne), elle a cette fois tenu bon. Elle a gardé le cap jusqu'au bout et ce malgré des lacunes évidentes en ce qui concerne l'expérience ou le vécu collectif face à l'adversaire du jour. Pour la première fois depuis longtemps, ce XV de France a dégagé quelque chose de spécial dans son effort collectif. On pourrait évoquer l'insouciance de la jeunesse ou la réussite du débutant, mais ça ne peut pas être que ça. Pour une fois, ce groupe français ne s'est pas focalisé sur ses points faibles mais sur ses forces : un collectif, du talent et du courage. Et ça a tout changé.

Une prise de risque dans les deux camps

Mis au défi sur l'intensité physique par Eddie Jones, les hommes de Fabien Galthié ont répondu avec des plaquages réussis en série. Ils n'ont pas été effrayés par les propos sortis dans la presse. Sur le terrain, ils n'ont jamais reculé. Sur chaque impact, c'était bien un maillot bleu qui avait le dessus. Il n'y avait aucune crainte alors que le contenu de la seconde période aurait pu être inquiétant. Pendant de longues minutes en seconde période, les Anglais se sont autant heurtés aux plaquages français qu'à la bravoure tricolore. En attaque, les partenaires de Romain Ntamack ont proposé un jeu varié et plaisant. Le buteur n'a pas eu peur de prendre des risques avec son jeu au pied. Un état d'esprit conquérant qui a rapporté des points. Face à des vice-champions du Monde anglais qui auraient pu être un épouvantail, les Bleus ont été les plus effrayants.

« On n'avait pas peur de nous tromper »

Pour jouer de la sorte, il faut avoir confiance. Et le camp bleu semble en avoir retrouvée. Bien plus que le score final de la rencontre, c'est là où se trouve la première victoire de Fabien Galthié. Il a su donner un souffle nouveau au XV de France. Le nouveau sélectionneur a pris des paris, et dès le premier match, ils semblent gagnants. En conférence de presse, le coach a avoué qu'il n'y avait eu aucune inquiétude dans le staff français par rapport aux méthodes employées. « On n'avait pas peur de nous tromper, de faire des erreurs. On était convaincu que ce que l'on faisait était juste. » Et le résultat est là : une victoire face à l'Angleterre dans un match à enjeu. Certainement la preuve que quand la tête va, tout va.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.