Tournoi des 6 Nations : Un arbitre polémique pour France-Angleterre

Tournoi des 6 Nations : Un arbitre polémique pour France-Angleterre©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 14 mars 2022 à 10h01

En quête de son premier sacre dans le Tournoi depuis 2010 samedi soir contre l'Angleterre, le XV de France va retrouver un arbitre qui ne lui rappelle pas de bons souvenirs...



Vainqueurs 13-9 des Gallois vendredi dernier à Cardiff, les Bleus ne sont plus qu'à une victoire du Grand Chelem, et de leur premier sacre dans le Tournoi des 6 Nations depuis 2010. Pour cela, il faudra battre l'Angleterre  samedi soir au Stade de France. Des Anglais qui restent sur un revers à domicile contre l'Irlande (15-32), la seule nation qui peut encore priver les hommes de Fabien Galthié du titre, et qui recevra l'Ecosse un peu plus tôt à Dublin. Mais le XV de France va retrouver un arbitre qui lui ne rappelle pas vraiment de bons souvenirs. C'est même plutôt tout le contraire...

Car c'est Jaco Peyper qui officiera à Saint-Denis. Un arbitre sud-africain qui avait déclenché une énorme polémique lors de la dernière Coupe du monde, en 2019. Alors qu'il avait exclu Sébastien Vahaamahina pour un coup de coude lors du quart de finale perdu par les Bleus face aux pays de Galles (19-20), il avait ensuite été pris en photo, tout sourire, avec des supporters gallois en train d'imiter le coup de coude du Clermontois. "C'est inconcevable et inadmissible, on se moque de Sébastien Vahaamahina et de la France. Je crois que ça mérite une lourde sanction car un arbitre doit être exemplaire en dehors et sur le terrain", avait alors tonné Bernard Laporte, un président de la FFR "choqué" par cette photo de l'officiel sud-africain. Ce dernier s'était ensuite excusé, reconnaissant que ce cliché était "déplacé", et World Rugby l'avait écarté pour la fin de la compétition. Plus récemment, il a été critiqué, fin janvier, pour son arbitrage lors du match de l'United Rugby Championship entre l'Ulster et les Scarlets, après avoir seulement infligé un carton jaune, et non un rouge, à Craig Girloy pour une véritable agression sur Tom Rogers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.