Tournoi des 6 Nations : Netflix proposera les coulisses du Tournoi

Tournoi des 6 Nations : Netflix proposera les coulisses du Tournoi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le mardi 24 janvier 2023 à 10h38

Netflix proposera prochainement une série sur les coulisses du prochain Tournoi des 6 Nations, programmé en février et mars prochains. Après la F1, le tennis et le cyclisme, la plateforme américaine a décidé de s'attaquer au rugby.


La F1, le cyclisme, le tennis et maintenant le rugby. Depuis qu'il a décidé d'installer également ses caméras sur la planète sports, Netflix ne s'impose aucune limite. La plateforme américaine va ainsi agrandir encore son panorama en élargissant sa couverture au rugby, et ce dès le prochain grand rendez-vous au calendrier, à savoir le Tournoi des 6 Nations. Comme il l'a déjà fait auparavant pour d'autres sports, Netflix, toujours via la société de production Box to Box, va en effet proposer à ses abonnés les coulisses de ce Tournoi 2023 qui verra l'équipe de France et son demi de mêlée vedette Antoine Dupont remettre leur titre en jeu après avoir renoué l'année dernière avec le succès dans cette épreuve douze ans ans après, en ajoutant même la cerise sur le gâteau, avec le Grand Chelem à la clé pour les Bleus.

Le tournage a déjà commencé 

Sur le même format qui a fait le succès de "Drive to survive" (Formule 1), "Dans la roue de l'équipe Movistar" (cyclisme) ou encore le dernier né "Break Point" (tennis), dont la saison 1 évoque sur 5 épisodes les trajectoires de cinq joueurs et joueuses en vogue sur le circuit (le programme suit notamment le quotidien respectif de Felix Auger-Aliassime, Ons Jabeur, Casper Ruud, Taylor Fritz, Maria Sakkari et Paula Badosa pendant un tournoi bien précis), les caméras de la célèbre plateforme US suivent donc depuis plusieurs jours déjà la préparation des six équipes (la France, le pays de Galles, l'Angleterre, l'Ecosse, l'Italie et l'Irlande) qui prendront part à cette nouvelle édition du Tournoi à partir du 4 février prochain.

Gatland sceptique, Dupont attend de voir



Le patron de la compétition Benjamin Morel, interrogé par RMC Sport, y voit tout un symbole. "Nous avons la volonté de promouvoir le rugby à l'échelle mondiale, car c'est un sport fantastique mais qui reste encore trop concentré sur certains pays. Il faut l'ouvrir aussi à un public plus jeune et cela passe par des initiatives comme celles-ci qui célèbrent les héros du rugby, sans influencer leur préparation." Toujours sur RMC Sport, le sélectionneur gallois Warren Gatland semblait, lui, davantage sceptique. " Je suis un peu partagé: c'est positif pour le rugby bien sûr, mais dans ma position, avoir des caméras autour de nous au quotidien n'est pas la partie la plus facile du métier, quand les journalistes cherchent des angles et des histoires à raconter." Quant à Dupont, il attend d'en savoir plus. "Nous n'avons pas été briefés pour le moment." Gaël Fickou a devancé son compatriote et coéquipier. Le centre international du Racing 92 a déjà reçu la visite des caméras de Box to Box, sur les lieux d'entraînement du club francilien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.