Tournoi des 6 Nations : Les Gallois accusent les Bleus de tricher

Tournoi des 6 Nations : Les Gallois accusent les Bleus de tricher©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 19 février 2020 à 11h41

A quatre jours des retrouvailles entre les deux pays, les Gallois ont accusé mercredi les Français de tricher en mêlée.

Quatre mois après la victoire étriquée (20-19) du pays de Galles en quarts de finale de la Coupe du Monde au Japon, les retrouvailles entre le XV du Poireau et les Bleus, samedi à Cardiff (17h45, 3eme journée du Tournoi des 6 Nations) s'annonçaient déjà savoureuses, pour ne pas dire bouillantes. Mais c'était sans savoir que les Gallois remettraient de l'huile sur un feu déjà très vif, mercredi dans la presse britannique à quatre jours d'un rendez-vous qui pourrait permettre au bourreau des Français au Japon le 20 octobre dernier de revenir à hauteur de l'actuel leader toujours invaincu, à égalité de points avec l'Irlande son dauphin (9 points), vainqueur de ses deux premières sorties également. Dans des propos relayés par The Guardian, les Gallois se sont en effet permis de taxer les joueurs de Fabien Galthié de tricher en mêlée. Wyn Jones a le premier allumé la mèche en qualifiant le pack des Bleus de « gros » mais de « peu discipliné ». Le pilier gallois va même beaucoup plus loin. « La France a un gros pack mais probablement peu discipliné, surtout en mêlée. On sait qu'ils vont frapper, poursuivre et tricher (...) Ils vont vouloir pousser avant (l'introduction) et nous perturber », assure Jones, qui croise les doigts pour que les Français « ne s'en (sortent) pas comme ça ».

Le sélectionneur gallois veut voir l'arbitre avant le match

Un sentiment général qui semble tellement hanter les Gallois que leur entraîneur envisage, à l'entendre, d'évoquer le sujet avant la rencontre avec l'arbitre du match l'Anglais Matt Carley, qui avait déjà officié lors du dernier match des Bleus, à Saint-Denis face à l'Italie (victoire 35-22). L'un des adjoints de Wayne Pivac l'entraîneur des avants Jonathan Humphreys espère d'ailleurs que le message que compte passer le sélectionneur néo-zélandais du XV du Poireau à M.Carley sera bien reçu par ce dernier et qu'il surveillera de près les « tricheurs » français. Pour Humphreys, une équipe qui ne respecte pas les règles en mêlée sans que l'arbitre ne la sanctionne - un traitement de faveur dont bénéficiraient les Français, d'après les Gallois - complique très sérieusement la tâche de son adversaire, comme elle rend plus difficile encore la possibilité de sortir vainqueur de la rencontre. « Lorsque vous avez affaire à des piliers qui inclinent des mêlées, ça crée de l'instabilité et des problèmes. La France aime exercer une domination par ses avants, mais les règles sont claires : il faut pousser droit (...) J'espère que c'est quelque chose sur lesquels les arbitres seront de plus en plus fermes à l'avenir ». Nul doute que Fabien Galthié ne se gênera pas jeudi lorsqu'il dévoilera sa composition de départ pour répondre aux attaques de ses adversaires. Ce Galles-France est lancé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.