Tournoi des 6 Nations : Les Bleus humiliés en Angleterre

Tournoi des 6 Nations : Les Bleus humiliés en Angleterre©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 10 février 2019 à 18h02

Sur la pelouse de Twickenham, les Bleus n'ont pas existé et s'incline lourdement et, surtout, logiquement.

A sept mois de la Coupe du Monde, le XV de France a sans aucun doute pris un énorme coup sur la tête à Twickenham. Si, la semaine passée face au pays de Galles, c'est la deuxième période qui a posé problème aux joueurs de Jacques Brunel, c'est l'entame de match qui s'est révélée catastrophique pour la sélection tricolore. Il n'a pas fallu 70 secondes pour voir Jonny May bonifier un ballon de récupération et un ballon à suivre d'Eliott Daly pour le premier essai de la rencontre. Après un échange de politesses entre Owen Farrell et Morgan Parra au pied, Jonny May a mis le XV de France à genou en six minutes. D'abord en conclusion d'une action au long cours puis suite à une nouvelle perte de balle signée Morgan Parra et à la réception d'un coup de pied à suivre de Chris Ashton, le trois-quarts centre anglais a signé un triplé avant la demi-heure de jeu.


Une réaction des Bleus beaucoup trop timide

Dos au mur comme jamais sur la pelouse de Twickenham, les joueurs de Jacques Brunel ont tenté de répondre avec leurs armes. Suite à un ballon perdu par les Anglais, l'arrière improvisé Yoann Huget a lancé l'offensive tricolore sur l'aile droite avant de combiner avec Damian Penaud afin de fixer Elliot Daly et envoyer le Clermontois dans l'en-but. Mais ça restera le seul coup d'éclat de la ligne offensive tricolore dans l'ensemble de cette rencontre à sens unique comme rarement dans un « Crunch » et, avant la mi-temps, le XV de la Rose a enfoncé le clou avec Henry Slade qui s'est joué de Guilhem Guirado après une feinte de passe vers Jonny May et est allé aplatir, déjà, l'essai du bonus pour l'Angleterre. Une fois de retour sur la pelouse de Twickenham, Jacques Brunel a joué la carte Thomas Ramos, un arrière de métier, pour remplacer Yoann Huget, mais également Antoine Dupont à la mêlée pour remplacer Morgan Parra. Eddie Jones a également procédé à une petite revue d'effectif en début de deuxième période, sauf que la donne n'a pas changé et la défense tricolore a été mise au supplice.


L'Angleterre s'est promenée comme rarement face aux Bleus

Tellement que Gaël Fickou a craqué dix minutes après le repos. Suite à une interception sur une passe de Camille Lopez, Henry Slade a remonté le ballon puis vu Chris Ashton accéléré. Servi au pied, l'ancien Toulonnais était bien parti pour aplatir avant un plaquage sans ballon de la part du Parisien. La sanction a été double pour le XV de France : un essai de pénalité et un carton jaune pour Gaël Fickou. Dix minutes qui ont permis à Owen Farrell d'aller aplatir un essai opportuniste suite à une erreur d'appréciation d'Antoine Dupont dans un duel avec Jonny May. Dès lors, le staff tricolore a lancé toutes ses forces dans la bataille pour essayer de sauver ce qui pouvait l'être mais, dominé dans tous les secteurs de jeu et inefficace en attaque comme ce contre dans les derniers instants de la rencontre où Thomas Ramos et Antoine Dupont ne se sont pas entendus. Au final, l'addition est très salée pour le XV de France (44-8) qui donne toujours plus de signes inquiétants à sept mois de la Coupe du Monde où ils retrouveront en phase de poules l'Argentine et... l'Angleterre. D'ici là, il va falloir que les Français se remettent les idées en place afin d'éviter la « cuillère de bois ». Une réaction est attendue le 23 février prochain au Stade de France face à l'Ecosse.



TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 / 2EME JOURNEE
Samedi 9 février 2019
Ecosse - Irlande : 13-22
Italie - Pays de Galles : 15-26

Dimanche 10 février 2019
Angleterre - France : 44-8

Classement
1- Angleterre 10 points
2- Pays de Galles 8
3- Ecosse 5
4- Irlande 4
5-France 1
6- Italie 0

Vos réactions doivent respecter nos CGU.