Tournoi des 6 Nations (J5) : Les autres compos du week-end

Tournoi des 6 Nations (J5) : Les autres compos du week-end©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le jeudi 14 mars 2019 à 15h06

Eddie Jones a annoncé ce jeudi la composition de son équipe pour accueillir l'Ecosse à Twickenham samedi, avec quatre changements. Le pays de Galles n'opérera lui aucun changement pour affronter l'Irlande, qui réserve aux Gallois un savant mélange, entre vétérans et novices.

Alors que le XV de la Rose conserve encore un espoir de soulever le trophée des Six Nations samedi, en cas de succès contre l'Ecosse, le sélectionneur Eddie Jones a dévoilé ce jeudi la composition de son XV de départ pour ce match face au XV du Chardon. Après la large victoire contre l'Italie, Jones a effectué quatre changements, avec en tête de revenir à équipe plus classique. C'est ainsi que Joe Cokanasiga (Bath), Ben Te'o (Worcester), Ellis Genge (Leicester) et Brad Shields (Wasps) retrouveront le banc, au profit des trois coéquipiers aux Exeter Chiefs Jack Nowell, Henry Slade et Ben Moon. Mark Wilson (Newcastle), lui, prend la place de Shields.


En conférence de presse, le sélectionneur anglais a fait part de son envie d'en découdre pour essayer de glaner un trophée qui semble promis aux Gallois, toujours invaincus : « C'est la dernière semaine du tournoi, ce qui est très excitant. Ce sera une fin de Tournoi fascinante, avec trois équipes qui peuvent encore l'emporter (...) Nous avons eu une bonne préparation et l'équipe sera en grande forme pour affronter l'Ecosse. » A l'occasion de cette rencontre décisive, un joueur sera particulièrement à l'honneur, puisque Ben Youngs célébrera sa 85eme sélection, faisant de lui le demi de mêlée le plus capé de l'histoire du XV anglais. Eddie Jones a donc naturellement eu un mot à son adresse : « C'est un achèvement fantastique, cela demande beaucoup de dévouement et de travail acharné. »

Le XV de départ de l'Angleterre contre l'Ecosse
Daly - Nowell, Slade, Tuilagi, May - (o) Farrell (cap.), (m) Youngs - Curry, Vunipola, Wilson - Kruis, Launchbury - Sinckler, George, Moon

Remplaçants : Cowan-Dickie, Genge, Cole, Shields, Hughes, Spencer, Ford, Te'o


L'Irlande, entre vétérans et novices

Pour déjouer les plans de Warren Gatland et empêcher les Gallois de succéder à son XV du Trèfle au palmarès, Joe Schmidt a concocté un savant mélange, avec le retour de deux tauliers et l'arrivée d'un novice dans le XV de départ. Trois changements donc dans le groupe qui a terrassé les Français dimanche dernier (26-14). Rob Kearney (89 sélections), absent contre la France, fera son retour. De même pour Sean O'Brien (54 sélections) qui n'avait pas été retenu pour affronter les joueurs de Jacques Brunel. Les deux trentenaires remplaceront les blessés Josh Van der Flier et Iain Henderson. Tadhg Beirne (27 ans) découvrira lui le Tournoi des 6 Nations, gêné jusqu'ici par une blessure au genou. Avec quatre capes à son actif, le deuxième-ligne a notamment évolué avec les Scarlets entre 2016 et 2018. Les Irlandais, forts de cette composition innovante, espéreront gêner les Gallois dans leur course au Grand Chelem, eux qui n'ont que peu de chances de soulever le trophée. Mais le rêve n'est pas interdit, et le miracle jamais impossible pour la bande à Joe Schmidt.


Le XV de départ : Kearney - Earls, Ringrose, Aki, Stockdale - (o) Sexton, (m) Murray - Stander, O'Brien, O'Mahony - Ryan, Beirne - Furlong, Best (cap.), Healy

Remplaçants : Scannell, Kilcoyne, Porter, Roux, Conan, Marmion, Carty, Larmour

Vos réactions doivent respecter nos CGU.