Tournoi des 6 Nations (J5) : Facile succès face à l'Irlande et Grand Chelem pour le pays de Galles

Tournoi des 6 Nations (J5) : Facile succès face à l'Irlande et Grand Chelem pour le pays de Galles©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le samedi 16 mars 2019 à 17h39

Dans un match qui avait tout d'une finale du Tournoi des 6 Nations, l'Irlande n'a pas existé et concède le Grand Chelem à une équipe du pays de Galles impliquée et réaliste.

Le Principality Stadium a été le théâtre d'un match magnifique ce samedi après-midi. Si le pays de Galles l'a emporté face à l'Irlande (25-7) dans une rencontre que l'on pourrait qualifier de finale du Tournoi des 6 Nations, les Irlandais n'ont pas existé face aux coéquipiers de Gareth Anscombe (27 ans, 25 sélections). Alors que le pays de Galles s'était complètement troué lors de la première mi-temps face à la France, les Gallois ont rectifié le tir en abordant la rencontre tambour battant. Après une touche près des 22 mètres adverses, Anscombe a tapé au pied par-dessus le premier rideau défensif irlandais, trouvant Hadleigh Parkes (31 ans,10 sélections) qui a récupéré le ballon avant d'aplatir le premier essai de la rencontre. Le ton était alors donné. Durant toute la première mi-temps, chacune des deux équipes a eu l'occasion de faire mal à l'autre, à l'image des Irlandais par l'intermédiaire de Jacob Stockadale (22 ans, 18 sélections). Le virevoltant ailier de l'Ulster s'en est allé à l'essai mais un formidable retour de Parkes, envoyant son vis-à-vis en-dehors des limites, a sauvé les Gallois d'un hypothétique retour irlandais. Une action qui caractérise à elle seule le Tournoi du pays de Galles. Meilleure défense de la compétition, les hommes de Warren Gatland ont plié mais n'ont presque jamais rompu. Dominateurs en conquête et très réalistes, les Gallois sont rentrés aux vestiaires avec une marge confortable (16-0).

Un duo Murray-Sexton en difficulté

Pour faire tomber la deuxième meilleure nation mondiale, les Gallois ont réussi là ou beaucoup ont échoué. Si efficace d'habitude lorsqu'il s'agit d'imposer leur rythme dans un match, la charnière irlandaise, incarnée par Connor Murray et Jonathan Sexton, a éprouvé toutes les difficultés du monde à tirer son épingle du jeu. Impériaux face à la France, les deux hommes sont passés à côté de leur match, à l'image d'une chandelle tapée directement en touche par le demi d'ouverture de l'Irlande. Inversement, Anscombe a réalisé un sans faute face aux perches, permettant aux pays de Galles de prendre le large. Le XV du Poireau n'a pas tremblé et a continué de dérouler face à des Irlandais aux abois. Il aura fallu un baroud d'honneur dans les dernières minutes du match pour voir l'Irlande inscrire un essai par l'intermédiaire de Jordan Larmour (25-7). Une bien maigre consolation pour des Irlandais totalement dépassés. Ce succès offre aux pays de Galles un douzième Grand Chelem dans le Tournoi des 6 Nations. Un Grand Chelem amplement mérité au vu du défi physique imposé par les Gallois durant l'intégralité de la compétition.

L'homme du match : Gareth Anscombe (pays de Galles)

Auteur d'un Tournoi des 6 Nations remarquable, Gareth Anscombe a une nouvelle fois été impérial. En début de match, il offre sur un plateau l'essai à Hadleigh Parkes suite à un remarquable jeu au pied par-dessus la défense. Excellent face au but (7/7), il n'a cessé d'imposer le rythme, notamment par la justesse de son alternance. Un match plein du demi d'ouverture gallois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.