Tournoi des 6 Nations (J4) : Le pays de Galles n'a pas tremblé contre l'Italie

Tournoi des 6 Nations (J4) : Le pays de Galles n'a pas tremblé contre l'Italie©Media365

Guillaume MARION, publié le dimanche 11 mars 2018 à 17h56

Sans briller mais sans trembler non plus, le pays de Galles a logiquement dominé l'Italie (38-14), ce dimanche lors du dernier match de la quatrième journée du tournoi des VI Nations.

Dans son antre du Millenium de Cardiff, les joueurs de Warren Gatland se sont rapidement mis à l'abri pour éviter de douter après deux revers de suite, contre l'Irlande et l'Angleterre. Après un premier essai du centre Hadleigh Parkes (4eme), c'est l'ailier George North (6eme) qui a conclu une action initiée par une interception d'Owen Watkin. Si, dans la foulée, l'Italie a répliqué par Matteo Minozzi (9eme), le XV du Poireau n'a pas vraiment été inquiété plus que cela dans le premier acte. En fin de première période, une pénalité de Gareth Anscombe a même permis aux siens de revenir aux vestiaires avec un avantage de dix points (17-7).

Réduit à 14 après le carton jaune de Liam Willams avant la pause (40eme), le pays de Galles a même évolué quelques minutes à 13, après celui de Gareth Davies (48eme) pour une occasion d'essai annihilée. Mais, en infériorité numérique, les Gallois ont tenu bon et n'ont pas lâché de points aux Italiens. De retour à 15, George North (65eme), pour son doublé, puis Justin Tipuric (70eme) ont alourdi la note des coéquipiers de Sergio Parisse, pas dans un bon jour. Un dernier essai italien, signé Mattia Bellini (76eme), a réduit l'écart en faveur des joueurs de Conor O'Shea mais le mal était fait. En l'emportant avec le bonus, le pays de Galles (11 points) monte donc à la deuxième place, derrière l'Irlande sacrée samedi. La réception de la France samedi prochain (18h00) devrait permettre de savoir qui finira dauphin du XV du Trèfle, qui vise le Grand Chelem en terre anglaise. Pour la Squadra Azzurra, ça sent une nouvelle fois la cuillère de bois....

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU