Tournoi des 6 Nations (J4) : L'Ecosse domine la France et relance la course au titre

Tournoi des 6 Nations (J4) : L'Ecosse domine la France et relance la course au titre©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 08 mars 2020 à 17h53

Ce dimanche, à Murrayfield, l'Ecosse a profité de l'indiscipline des Bleus pour l'emporter logiquement (28-17) lors du dernier match de la 4eme journée du Tournoi des 6 Nations. Une défaite douloureuse pour la France qui voit son rêve de Grand Chelem s'envoler et la course au titre être complètement relancée.



Dur retour sur terre pour les Bleus. Après un début de Tournoi des 6 Nations de rêve, l'équipe de France est passée à côté ce dimanche en Ecosse (28-17). Rapidement en infériorité numérique, avec le carton jaune de François Cros (5eme), puis le carton rouge de Mohamed Haouas (37eme), les Français sont logiquement tombés à Murrayfield, lors du dernier match de la 4eme journée du tournoi. Une défaite, presque surprise après la victoire au pays de Galles (23-27), qui rebat complètement les cartes à une journée du terme. Cependant, une chose est désormais sûre, la France ne réalisera pas le Grand Chelem cette année et conserve une petite chance de remporter cette édition 2020, avant de recevoir l'Irlande, le 14 mars prochain au Stade de France. Si tout avait plutôt bien réussi aux Bleus depuis la prise de fonction de Fabien Galthié, tout leur a été contraire lors de ce déplacement à Edimbourg. Déjà mal embarqués après la sortie temporaire du 3eme ligne de Toulouse, pas loin de prendre un rouge sur un plaquage litigieux au sol sur Grant Gilchrist, les Français ont ensuite rapidement perdu Romain Ntamack, qui venait de rater une première pénalité (3eme), après un contact au niveau de la tête avec Sam Johnson (8eme). De son côté, Adam Hastings a saisi les occasions pour mettre l'Ecosse devant, grâce à deux pénalités (11eme et 19eme).

Haouas brise la révolte française

Malmené, le XV de France a su faire le dos rond pour revenir petit à petit. Sur un temps fort des Bleus dans les 22 mètres des locaux, Damian Penaud bonifiait d'une superbe inspiration au pied d'Antoine Dupont pour relancer la machine (33eme), avec la transformation de Matthieu Jalibert. Malheureusement pour les joueurs de Galthié, la fin de première période a tourné au drame. Coupable d'un coup de poing sur Jamie Ritchie, Haouas a vu rouge peu avant la mi-temps, alors Paul Williams, l'arbitre de la rencontre, ne s'attardait pas plus sur les fautes préalables. Un nouveau coup dur pour les tricolores, qui avaient déjà perdu Camille Chat avant le début de la rencontre. Après une nouvelle pénalité de l'ouvreur du XV du Chardon, Sean Maitland a profité des trous dans la défense française pour creuser l'écart en fin de première période, avant de mettre fin aux espoirs de révolte en signant un doublé au retour des vestiaires (45eme). Si les différents changements ont relancé un peu les Français, ces derniers ont été trop pénalisés (11 au total contre 7) pour faire douter les joueurs de Gregor Towsend, sûrs de leurs forces. Alors que Jalibert réduisait l'écart sur une pénalité (61eme), Stuart McInally a bénéficié peu après d'un raté des Bleus suite à une touche récupérée par Dylan Cretin pour filer seul à l'essai (64eme).

L'Angleterre et l'Irlande peuvent remercier l'Ecosse

Un nouveau coup du sort sur les têtes françaises, qui n'ont rien lâché pour finir sur une bonne note. Dans le dernières minutes, Charles Ollivon a inscrit en force le second essai des siens (76eme) pour relancer l'intérêt de cette fin de rencontre. Mais, la quête d'un bien maigre bonus défensif aura été vaine pour les tricolores, qui repartent sans rien de ce déplacement plus périlleux que prévu. Après trois bons matchs dans ce 6 Nations, c'est un petit coup d'arrêt pour la France, dominée dans tous les secteurs du jeu ce dimanche. Une véritable douche froide subie en Ecosse, dont il faudra retenir les leçons à une journée du terme dans ce tournoi. Avec cette défaite, l'idée d'un Grand Chelem français s'est donc envolée et la course au titre est du même coup relancée. En effet, au classement, ce résultat profite à l'Angleterre qui prend les commandes à la différence de points, suite à sa victoire bonifiée contre le pays de Galles samedi (33-30). Désormais seconds, les Bleus vont désormais devoir être attentifs à l'évolution de la situation du match entre l'Italie et le XV de la Rose, pour le moment reporté à cause du coronavirus. Même cas pour l'Irlande, que la France accueille au Stade de France lors de la dernière journée, qui a vu son match contre la Squadra Azzurra être repoussé. Plus que jamais, l'issue de ce Tournoi des 6 Nations semble incertaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.