Tournoi des 6 Nations (J1) : Difficile victoire à domicile pour l'Irlande face à l'Ecosse

Tournoi des 6 Nations (J1) : Difficile victoire à domicile pour l'Irlande face à l'Ecosse©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 01 février 2020 à 19h39

Pour la première d'Andy Farrell à la tête du XV du Trèfle, l'Irlande a dominé difficilement l'Ecosse sur sa pelouse de l'Aviva Stadium de Dublin.

Si le spectacle a été au rendez-vous à Cardiff, le duel entre l'Irlande et l'Ecosse s'est avéré bien plus indécis. Un match qui a commencé dans la douleur pour le XV du Trèfle, désormais sous les ordres d'Andy Farrell qui a été promu à la suite du départ de Joe Schmidt. En effet, à la suite d'un choc tête contre tête avec Adam Hastings, Caelan Doris a dû céder sa place après quatre minutes de jeu à Peter O'Mahony. Dans la foulée, le XV du Chardon a ouvert la marque par ce même Adam Hastings sur pénalité. Dès lors, les Irlandais ont mis en place leur jeu et mis sous une grande pression la défense écossaise qui a fini par céder après dix minutes dans cette rencontre. Après une multiplication de temps de jeu, Jonathan Sexton a été parfaitement servi par Conor Murray pour aplatir le premier essai de la rencontre... qui s'avèrera être le seul à l'issue des 80 minutes.


L'Ecosse a résisté avec ses armes

Mais les Irlandais, friables en mêlée, ont offert à Adam Hastings trois points supplémentaires pour permettre à l'Ecosse de rester dans le match. Les Irlandais ont continué à pousser jusqu'à la mi-temps mais leur imprécision dans les transmissions ne leur ont pas permis d'empocher plus que trois points sur une pénalité de Jonathan Sexton avant le retour aux vestiaires. Andy Farrell a lancé Robbie Henshaw dès la reprise mais l'attaque irlandaise n'a pas connu un regain de forme, se contentant de mettre à la faute un XV du Chardon volontaire mais en difficulté. L'ancien buteur du Racing 92 en a profité pour gonfler ses statistiques et offrir un avantage de sept longueurs à son équipe. L'Ecosse a toutefois cru quelques instants être revenue à la marque. En coin, Stuart Hogg a aplati le premier essai de son équipe... mais la vidéo a montré que l'arrière écossais, voulant marquer à une main, a relâché le ballon juste avant d'aplatir.


L'Irlande a dû résister jusqu'au bout

Une erreur coupable de l'expérimenté arrière des Exeter Chiefs qui a presque ruiné les espoirs écossais dans cette rencontre. Avant l'heure de jeu, Adam Hastings et Jonathan Sexton se sont répondus par coups de pied interposés avant que le buteur écossais à deux reprises, laissant les Ecossais à un essai transformé de distance. Dans les cinq dernières minutes de la rencontre, les joueurs du XV du Chardon ont tout donné pour aller chercher, au moins, le match nul. A la suite d'une action au long cours et après plusieurs temps de jeu au près, les Ecossais sont arrivés à un mètre de la ligne. Mais le XV du Trèfle a alors déployé les barbelés pour tenir coûte que coûte cette victoire et CJ Stander a su aller gratter le ballon pour pousser à la faute l'attaque écossaise et récupérer le ballon. Les Ecossais ont laissé passer leur chance et s'inclinent de sept points (19-12), synonyme de bonus défensif. Les Irlandais version Andy Farrell n'ont pas dissipé tous les doutes nés de leur parcours chaotique en Coupe du Monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.