Tournoi des 6 Nations (J1) : Carton du pays de Galles qui démarre fort

Tournoi des 6 Nations (J1) : Carton du pays de Galles qui démarre fort©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 03 février 2018 à 17h19

Grosse victoire du pays de Galles ce samedi face à l'Ecosse (34-7) pour démarrer le Tournoi des 6 Nations.

Le résumé

Le pays de Galles s’est baladé face à l’Ecosse ce samedi pour lancer l’édition 2018 du Tournoi des 6 Nations. Grâce à son arrière Leigh Halfpenny, le XV du Poireau a battu son adversaire 34-7 et démarre parfaitement la compétition. Les hommes de Gregor Townsend ont pourtant montré de belles ambitions dès le début de la rencontre mais ont vite été refroidis par une interception de Gareth Davies (6eme). Le demi de mêlée gallois n’a pas été rattrapé sur une course d’environ soixante mètres et a rapidement lancé la partie. Juste avant le quart d’heure de jeu, sur l’une de leurs rares incursions dans le camp adverse, les joueurs de Warren Gatland ont doublé la mise grâce à Leigh Halfpenny qui a profité d’un surnombre pour aplatir tranquillement (14-0). Après des débuts rythmés et beaucoup de jeu proposé par les deux nations, le XV du Chardon a mis la main sur le ballon durant le reste de cette période. Une domination stérile face à une bonne défense mais surtout à cause de trop nombreuses approximations. A la pause, les locaux menaient 14-0 et pouvaient s’estimer heureux de ne pas avoir encaissé de points.

Evans a offert au pays de Galles son premier bonus offensif dans le Tournoi

Au retour des vestiaires, la tendance s’est inversée avec une envie du pays de Galles de prendre le jeu à son compte. Par deux fois, le buteur Halfpenny a creusé l’écart face aux poteaux et avec un nouvel essai à l’heure de jeu. Pour son doublé, l’ancien joueur du RC Toulon a de nouveau profité du surnombre malgré la gourmandise de Rhys Patchell (27-0). La victoire était donc acquise pour les Gallois qui se sont mis en quête du point de bonus offensif. Si Wyn Jones a vu son essai refusé après l’arbitrage vidéo (66eme), l’ailier Steffan Evans a lui bien conclu en coin (72eme). Victoire 34-7 du pays de Galles avec le premier point de bonus offensif de son histoire face à des Ecossais qui ont sauvé l’honneur en fin de rencontre grâce à Peter Horne. Le Tournoi est parfaitement lancé pour les partenaires de Scott Williams alors que le XV du Chardon, futur adversaire des Bleus la semaine prochaine, démarre très mal.

L'homme du match : Leigh Halfpenny (pays de Galles) L'arrière gallois, en manque de temps de jeu avec les Scarlets, a démontré tout son talent ce samedi. Impeccable face aux poteaux (6 sur 6), Halfpenny a inscrit deux essais, portant son compteur à 24 points, et a montré toute son aisance technique défensivement lorsque son équipe était dominée.

Résultats et classements

Tournoi des 6 Nations / 1ere journée Samedi 3 février 2018 Pays de Galles - Ecosse : 34-7 17h45 : France - Irlande

Dimanche 4 février 2018 16h00 : Italie - Angleterre

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Tournoi des 6 Nations (J1) : Carton du pays de Galles qui démarre fort
  • L'Europe ! ... hier j'ai vu deux matchs ! ... Le Pays de Galles ! ... l'Écosse ! .... nickel ! ... propres ! ... l'Irlande ! ... une tâche ! ... et la France comme toujours ... la meilleure ! ... et fière en plus ... à chaque interruptions de jeux , on ne voyait ... qu'eux ! ... tous sports confondus , on est tombé bien bas ! .... Pauvre France !

    l équipe de France je te signale est en pleine reconstruction vu le départ des "vieux"
    Elle a des jeunes en plein devenir est faudra etre encore patient pour la voir en haut de la piramide .
    Faudrait juste changer aussi le président qui a foutu son bordel
    Facile d etre supporter quand on gagne . Mais quand on perd c est là que l on reconnait les vrais.

  • Ce qui est étonnant, c'est la performance des Gallois que des "experts" condamnaient avant, ou la relative faiblesse de l'Ecosse que les mêmes voyaient trop belle! Et ça nous rappelle qu'un match n'est jamais joué d'avance. Le jeu par moment bien libéré des Gallois m'a paru très intéressant. Preuve s'il en était que la seule solution n'est pas le combat de poids lourds, ennuyeux au possible, même si on peut apprécier la hargne des joueurs. .

  • Voila ce qui nous attend le 17 mars, je le crains !

  • Bonne arbitrage , une équipe peut gagner même avec de nombreux absents !

  • un niveau de jeu tres pauvre indigne de cette competition

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]