Tournoi des 6 Nations : " Des petits détails qui accouchent d'une grande victoire "

Tournoi des 6 Nations : " Des petits détails qui accouchent d'une grande victoire "©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 02 février 2020 à 19h58

La victoire sur l'Angleterre a fait beaucoup de bien au XV de France. Mais il lui reste encore du chemin dans sa reconstruction. Fabien Galthié, Gaël Fickou ou Charles Ollivon ont évoqué l'état d'esprit français après le premier match du Tournoi des 6 Nations 2020.



DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

Le XV de France a lancé son Tournoi des 6 Nations avec une victoire sur l'Angleterre. Chose qu'il avait été incapable de faire l'an passé contre le Pays de Galles. En conférence de presse, Fabien Galthié a évoqué les raisons qui selon lui explique le visage affiché par son équipe lors de ce Crunch. « Si on a réussi à gagner ce match c'est grâce aux joueurs, à leur solidarité même quand l'Angleterre faisait son retour. Cette victoire, c'est le résultat du travail effectué depuis quinze jours par les joueurs et depuis deux mois par le staff. Les clubs nous ont aussi aidé, ils ont contribué à notre préparation. Tous ces petits détails accouchent d'une très grande victoire et une grande satisfaction. Cette victoire récompense l'investissement de chacun. » Le sélectionneur a salué l'implication défensive de ses hommes mais aussi sa justesse offensive face à un adversaire du calibre de l'Angleterre. « L'équipe a fait preuve de beaucoup de solidarité quand la possession était anglaise. On est resté en place sur les temps forts anglais. On a su tenir le bras de fer et même le renverser à de nombreuses reprises pour gagner des ballons. L'équipe a aussi marqué trois essais, face aux Anglais, sous la pluie. C'est la preuve d'un savoir-faire offensif. »

« Tout est plus facile entre nous »

Si le sélectionneur est heureux, c'est aussi le cas de son capitaine, Charles Ollivon. « Je suis très heureux. Parce qu'on a gagné c'est la première raison mais aussi parce qu'on a su gagner le bras de fer grâce à notre solidarité. C'était un très rude bataille aujourd'hui. On est Français on a besoin de ces liens entre joueurs. J'en suis convaincu. On le ressent aujourd'hui. On l'a un peu mais on est entrain de le construire. On prend beaucoup de plaisir. On arrive à passer le jeu que l'on travaille alors c'est plaisant. C'est aussi beaucoup de fierté de jouer dans un stade comme ça. Je suis juste heureux, c'est génial. » Le capitaine des Bleus a inscrit un doublé. Mais pour lui, sa performance personnelle est à reléguer au second plan tant l'état d'esprit français a été primordial. « Oui je vais m'en rappeler, c'est une certitude. Mais je veux dire quelque chose. Je vais m'en souvenir parce qu'on a vécu de bons moments. Il y a mes deux essais, oui, mais ce qu'on vit ensemble c'est plus fort. Que je marque ou pas. Ce que l'on vit ensemble, c'est la base de tout. Certains week-end, je ne vais pas marquer, il y aura d'autres péripéties mais je veux qu'une chose c'est garder cet état d'esprit. Tout est plus facile, tout est plus fluide entre nous. Au final, on ne retiendra que ça, ce que l'on fait sur le terrain, ce que l'on vit entre nous. »

« On est libéré mais on va vite devoir se concentrer sur l'Italie »

Mais attention, ce XV de France a encore beaucoup de travail. Gaël Fickou, le capitaine d'une défense dont il est fier, en est conscient. Il est déjà tourné vers le prochain match. Même s'il y a la satisfaction d'avoir sorti un gros match devant les vice-champions du Monde, le XV de France va vite devoir se focaliser sur son prochain objectif : l'Italie le week-end prochain. « Oui ce soir on est libéré ce soir, mais dès demain on va se concentrer sur l'Italie parce qu'on va devoir gagner. On ne pense qu'à ça. On va un profiter ce soir parce que c'est rare de gagner les Anglais d'une telle manière mais derrière on va devoir battre l'Italie ici au Stade de France. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.