Six Nations (J3) : Cros, Danty, Jalibert... Les tops/flops de France - Italie

Mathieu Warnier, Media365 : publié le dimanche 25 février 2024 à 20h05

Découvrez les tops et les flops du match nul entre la France et l'Italie (13-13) ce dimanche dans le cadre de la 3eme journée du Tournoi des 6 Nations.

Les tops

Cros a tenu son rang

Le staff du XV de France comptait sur lui dans un rôle de « régulateur » en le repositionnant au centre de la troisième-ligne afin de pallier l'absence de Grégory Alldritt. Dès les premiers instants de la rencontre, François Cros a montré qu'il fallait compter sur lui en défense et n'a pas calculé ses efforts dans une première période durant laquelle il a été très en vue dans tous les compartiments du jeu et peu mis à la faute. Présent sur la pelouse de la première à la dernière minute, le joueur du Stade Toulousain restera une des rares satisfaction dans une soirée assez terne pour le XV de France.

Ollivon en bon capitaine

En l'absence d'Antoine Dupont et alors que Grégory Alldritt était blessé, jouant même les porteurs d'eau de luxe ce dimanche à Lille, Charles Ollivon a retrouvé le rôle de capitaine qui était le sien à la prise de pouvoir de Fabien Galthié. Le troisième-ligne toulonnais a donné l'exemple en ouvrant le score dès la 7eme minute en venant conclure une action collective initiée en sortie de mêlée et malgré des difficultés à se saisir du ballon après une passe après-contact de Cameron Woki. Mais, malgré toute sa bonne volonté jusqu'à son remplacement par Esteban Abadie pour le dernier quart d'heure, « le grand Charles » n'a pas vu son équipe aligner une deuxième victoire de rang.

L'Italie version Quesada monte en puissance

Successeur de Kieran Crowley après la Coupe du Monde, Gonzalo Quesada apporte sa touche à la Squadra Azzurra. Si le déplacement en Irlande s'est achevé sur une lourde défaite logique, le match nul obtenu ce dimanche à Lille fait suite à la prestation solide vue contre l'Angleterre malgré le revers concédé à Rome. Avec un mélange de jeunesse et d'expérience, l'ancien entraîneur du Stade Français Paris entend remettre l'Italie dans le jeu et les premiers mois de son mandat permettent d'apercevoir un potentiel intéressant à l'horizon 2027.

Les flops

Danty, un rouge qui parachève un début de saison compliqué

La discipline n'est plus une qualité essentielle du XV de France. Après Paul Willemse contre l'Irlande, c'est Jonathan Danty qui a vu son manque de rigueur défensive être sanctionné par un carton rouge qui ne souffre d'aucune contestation après un plaquage sur Juan Ignacio Brex occasionnant un contact tête-contre-tête. Une contre-performance du joueur rochelais qui confirme ses difficultés sur le terrain depuis le retour de la Coupe du Monde et qui pourrait permettre à des joueurs plus performants de profiter de son absence et grimper dans la hiérarchie dans les semaines à venir.

Jalibert, la tuile

Romain Ntamack s'étant blessé avant la Coupe du Monde, le XV de France a peut-être perdu un autre demi d'ouverture pour de longues semaines. En toute fin de première période, sur un plaquage viril mais correct, Matthieu Jalibert s'est très vite plaint d'un genou. S'il a voulu serrer les dents, il s'est résolu à quitter la pelouse, provoquant un chambardement dans les lignes arrières avec Matthis Lebel qui a glissé à l'arrière pour permettre à Thomas Ramos de descendre à l'ouverture alors que Yoram Moefana a retrouvé son poste d'ailier. Après la rencontre, Fabien Galthié a confié au micro de France 2 que son numéro 10 était « touché au ligament latéral interne d'un genou », ce dont les Bleus n'avaient pas besoin.

Les Bleus bien trop maladroits

Si beaucoup de statistiques confirment le match nul entre la France et l'Italie ce dimanche, les fautes de main ont coûté bien cher aux joueurs de Fabien Galthié. En effet, ces derniers en ont réalisé pas moins de 20 durant cette rencontre, dont plusieurs à quelques encablures de l'en-but italien alors que tout indiquait qu'un essai était envisageable. Les 18 ballons perdus ont également pesé dans le résultat de cette rencontre face à une sélection italienne qui n'a pas été beaucoup plus en réussite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.