Six Nations - Ecosse : Russell forfait ?

Six Nations - Ecosse : Russell forfait ?©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 18 février 2019 à 16h29

La Fédération écossaise de rugby a fait le point ce lundi sur la situation du XV du Chardon, à cinq jours du déplacement au Stade de France. L'équipe d'Ecosse enregistre six nouveaux joueurs pour cinq départs. Finn Russell, touché lors de la confrontation entre le Racing et le Stade Toulousain ce dimanche, est incertain pour l'opposition contre le XV de France.

Les Écossais ont opéré ce lundi à quelques réglages en vue de la confrontation avec le XV de France samedi (à 15h15). La Fédération a annoncé via un communiqué avoir fait appel à six nouveaux joueurs. Duncan Weir (Worcester), Zander Fagerson (Glasgow), George Turner (Glasgow), et les trois joueurs d'Édimbourg Magnus Bradbury, Doug Fife et James Johnstone rejoignent le groupe écossais. Ils remplacent ainsi George Horne et Stafford McDowall, blessés respectivement à une épaule et une cheville, ainsi que David Cherry, Murray McCallum et Jake Kerr.


Finn Russell incertain
L'autre nouvelle majeure concerne un pensionnaire du championnat de France. Lors de l'opposition entre le Racing 92 et le Stade Toulousain dimanche (victoire de Toulouse 34-29), l'ouvreur francilien Finn Russell est sorti sur protocole commotion à la 38eme minute. Habituel titulaire au sein du XV du Chardon, il est actuellement au repos forcé et devra subir une batterie d'examens avant de revenir sur la pelouse. Il est donc plus que jamais incertain pour la rencontre contre le XV de France samedi. S'il n'est pas remis sur pied pour la troisième journée du Tournoi des Six Nations, Adam Hastings et Peter Horn semblent favoris pour le remplacer dans le XV de départ. Comme attendu, Stuart Hogg ne portera, lui, pas le maillot écossais, à la suite de sa blessure à une épaule contre l'Irlande lors de la deuxième journée. Toutefois, la Fédération n'a apporté aucune précision sur un éventuel retour du joueur des Warriors avant le début de la Coupe du Monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.