Ligue Mondiale : Le projet de World Rugby menacé par une offre d'un fonds d'investissement ?

Ligue Mondiale : Le projet de World Rugby menacé par une offre d'un fonds d'investissement ?©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mercredi 13 mars 2019 à 15h59

Alors que World Rugby souhaite créer un « Championnat des Nations », ce projet pourrait prendre du plomb dans l'aile. En effet, un fonds d'investissement souhaiterait entrer dans le capital du Tournoi des 6 Nations.

Déjà fortement contesté par de nombreux joueurs, entraîneurs ou observateurs, le « Championnat des Nations » voulu par World Rugby pourrait voir l'avenir s'assombrir. Selon certains médias anglais, dont la BBC, le fonds d'investissement CVC Capital Partners proposerait une somme faramineuse afin de rentrer dans le capital du Tournoi des 6 Nations, à hauteur de 30 %. En effet, chacune des équipes engagées dans la compétition toucheraient près de 116 millions d'euros. Avec cette rallonge financière non négligeable, l'intérêt de rejoindre le « Championnat des Nations » s'amenuiserait, ce qui pourrait mettre un terme prématuré au projet monté par l'instance mondiale du rugby pour relancer l'intérêt du rugby international... et renflouer ces caisses en-dehors des années de Coupe du Monde.

Un accord qui n'est pas encore imminent

Selon le Times, CVC, ancien propriétaire de la Formule 1 et qui a déjà mis un pied dans le rugby en prenant une part minoritaire du capital de Premiership Rugby, organisateur du championnat d'Angleterre, aurait formulé cette offre ce lundi. Cette dernière se limiterait pour l'instant à la branche commerciale, n'incluant pas la gestion en elle-même du Tournoi des 6 Nations. Quant à un éventuel accord, des sources proches du Tournoi n'ont pas nié l'existence d'une offre de la part du fonds d'investissement. A noter également que l'arrivée de CVC pourrait signifier la fin de la retransmission de la compétition sur les chaînes gratuites de certains pays, une tradition séculaire. Une retransmission qui intéresserait le géant Amazon, qui investit petit à petit dans le marché des droits sportifs avec, notamment, l'ATP Tour en tennis ou plusieurs matchs de Premier League en football sur le marché britannique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.