Jefferson Poirot : " Ça reste notre ennemi juré "

Jefferson Poirot : " Ça reste notre ennemi juré "©Media365
A lire aussi

Yannis Dakik, publié le mardi 06 mars 2018 à 23h22

Installé au sein du XV de France depuis près de deux ans, Jefferson Poirot est impatient de disputer le deuxième « crunch » de sa carrière, ce samedi (17h45). Si les Écossais ont montré la voie pour battre l'Angleterre, les Français comptent bien s'en inspirer.

Avant de disputer un match qui s'annonce brûlant face au XV de la Rose ce samedi, Jefferson Poirot et ses coéquipiers en équipe de France comptent bien s'inspirer du succès des Écossais sur leurs voisins anglais. « On était déjà optimiste. On n'avait pas besoin de ça (ndlr : défaite de l'Angleterre face à l'Ecosse). L'Ecosse a montré la voie et ce qu'il fallait mettre comme ingrédients pour battre l'Angleterre », a déclaré le pilier de l'UBB, présent à Marcoussis où les 31 joueurs sont réunis depuis lundi, avant d'ajouter : « Ils ont tenté mais ont surtout été très agressifs. Ils n'ont pas laissé les Anglais mettre leur jeu en place. C'est une équipe qu'il faudra embêter, gêner, agresser. » Autant dire que le match, pour tenter de faire chuter le double tenant du titre du Tournoi des 6 Nations, est lancé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Jefferson Poirot : " Ça reste notre ennemi juré "
  • Notre ennemi c'est nous !

  • Avant de pérorer, il faut jouer. Je suis d'accord avec Poirot, un des Béglais que j'aime bien en Equipe de France, les Ecossais ont démontré que les Anglais sont prenables, et tous les espoirs sont permis puisque à cette heure, le score est 0-0.
    Par contre, c'est vachard de la part des journalistes d'encourager un joueur à faire le beau, et si on perd, on lui ressortira l'interview ?
    Va t'entrainer, Jefferson, tu répondras à des interviews après le match.

  • defense et agressivité certes mais aussi jeu au pied précis, savoir ne pas jouer a fond et tomber en panne au bout de 40 minutes, lancer quelques offensives dans les 15 metres la defense anglaise est très resserrée au centre(Gustard l'entraineur est celui des saracens équipe ayant tout basée sur la rush defense) et ne pas tomber les ballons toutes le s15 secondes!!!!