Galles-France : Un stade qui sonne creux ?

Galles-France : Un stade qui sonne creux ?©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 11 mars 2022 à 09h51

Le Principality Stadium de Cardiff pourrait accueillir la plus petite affluence de son histoire pour un Galles-France vendredi soir, à l'occasion du match de la quatrième journée du Tournoi entre les deux nations.



C'est en pleine confiance que les joueurs du XV de France, en quête d'un premier sacre dans le Tournoi des 6 Nations depuis 2010, se déplacent à Cardiff vendredi soir (21h) pour remporter une quatrième victoire en autant de matchs avant de recevoir l'Angleterre huit jours plus tard. Grands favoris de cette rencontre, les Bleus, qui avaient privé les Gallois du Grand Chelem l'an dernier, pourraient évoluer dans un Principality Stadium bien dégarni. Ce qui ne manque de faire polémique au pays de Galles. D'après la presse locale, il reste en effet 10 000 billets à vendre pour ce match. Et ce sont principalement des places à plus de 100 livres (120 euros) qui n'ont pas trouvé preneur.

Seulement 60 000 spectateurs ?

"Il y a tellement de choses que la Fédération galloise pourrait faire pour remplir le stade, a écrit la député galloise Fay Jones sur Twitter. Baisser le prix de ces billets à 100 livres. Créer des tickets pour permettre aux parents de venir avec leurs enfants sans que cela ne leur coûte les yeux de la tête. Et proposer des billets à moitié prix pour les équipes féminines." Outre le prix élevé de certaines places, la programmation de ce match un vendredi soir n'aide pas, selon les observateurs. Mais la dernière fois que ce cas de figure s'est produit pour un Galles-Frances, plus de 74 000 spectateurs s'étaient rendus au stade, en 2016. Et il y a eu des affluences similaires lors deux derniers matchs entre les deux nations disputés à Cardiff un samedi, en 2018 et en 2020. Vendredi soir, on attend tout juste 60 000 spectateurs, ce qui serait la plus petite affluence pour un Galles-France depuis l'inauguration du stade, qui s'appelait alors encore le Millenium Stadium, en 1999.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.