Eddie Jones ne veut pas entendre parler d'extension

Eddie Jones ne veut pas entendre parler d'extension©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 10 février 2020 à 19h43

Alors que des rumeurs ont récemment fait part de tractations pour que le Japon ou l'Afrique du Sud intègrent le Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur anglais Eddie Jones ne veut pas entendre parler d'une extension.

Depuis l'intégration de l'Italie en 2000, le Tournoi se déroule avec six nations. Mais récemment, des rumeurs ont circulé dans la presse britannique, faisant état d'une possible intégration du Japon et/ou de l'Afrique du Sud au sein du prestigieux tournoi européen dans les prochaines années. Interrogé à ce sujet après la victoire du XV de la Rose en Ecosse samedi, le sélectionneur anglais Eddie Jones s'est montré catégorique : il ne veut pas entendre parler d'une extension, quel que soit le nouveau pays invité.

Jones : " Pourquoi voulez-vous ajouter d'autres équipes, qui vont diminuer le niveau de la compétition ?"

« Le Tournoi des 6 Nations est considéré comme le plus grand tournoi de rugby du monde et je pense que c'est le cas, a-t-il commencé. Donc pourquoi voulez-vous ajouter d'autres équipes, qui vont diminuer le niveau de la compétition ? Je parle par expérience. Le Super Rugby était brillant et compétitif avec douze équipes. Dès qu'il y a eu quatorze ou quinze équipes, il a perdu de son allure. Vous voulez que les meilleures équipes s'affrontent entre elles. C'est ce qu'il se passe avec le 6 Nations, d'autant plus qu'il y a une histoire entre toutes ces nations. On m'a donné une leçon d'histoire sur la rivalité entre l'Ecosse et l'Angleterre. Des matchs comme ceux-là ont une signification pour les gens. Le Tournoi des 6 Nations est beaucoup plus difficile à disputer que la Coupe du Monde. Il est devenu beaucoup plus physique et cela ne fera que s'intensifier. Vous ne voulez pas de ce genre de matchs toutes les semaines, mais je suis sûr que les coachs de l'Hémisphère Sud admirent le Tournoi des 6 Nations. » Son coup de gueule sera-t-il entendu par les instances ? Affaire à suivre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.