Ecosse : Quatre changements face aux Bleus

Ecosse : Quatre changements face aux Bleus©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 21 février 2019 à 12h37

L'Ecosse se présentera samedi après-midi (15h15) sur la pelouse du Stade de France face aux Bleus avec une équipe très légèrement remaniée par rapport à celle qui s'était inclinée chez elle face à l'Irlande au dernier match. Le sélectionneur du XV du Chardon Greg Townsend a procédé à quatre changements uniquement, avec notamment la titularisation à l'ouverture à la place de Finn Russell du... centre Peter Horne.



Quatre changements et du bricolage. Privés de six titulaires, Greg Townsend n'a eu d'autre choix que de puiser dans ses joueurs déjà présents et, eux, disponibles, pour pallier la petite épidémie de forfaits dans le camp écossais. C'est donc avec quatre changements uniquement par rapport à l'équipe battue à domicile il y a quinze jours contre l'Irlande (22-13, 2eme journée du Tournoi des 6 Nations) que le XV du Chardon se présentera samedi après-midi (15h15) sur la pelouse du Stade de France à l'occasion de la 3eme sortie des deux équipes dans le cadre de ce Tournoi 2019. Stuart Hogg, Huw Jones, Finn Russell et Ryan Wilson sortent en effet du XV dominé par les tenants du titre irlandais à Murrayfield et sont remplacés par Blair Kinghorn, Nick Grigg, Peter Horne et Magnus Bradbury, seul changement en ce qui concerne les avants. Mais pas poste pour poste. Pour suppléer Russell, l'habituel demi d'ouverture de l'Ecosse victime d'une commotion dimanche dernier en Top 14 avec le Racing 92 contre Toulouse, Townsend a ainsi décidé de faire confiance à Horne, dont le poste est... trois-quarts centre.

Finalement, Strauss n'est pas venu s'ajouter à la longue liste d'absents



A noter que Josh Strauss, un temps menacé de ne pas pouvoir disputer ce match après avoir perdu son passeport, a finalement réglé son problème et fera bien partie du XV de départ face aux Français, dont le sélectionneur écossais se méfie en dépit de la déroute des Bleus en Angleterre. "Après leur défaite à Twickenham, ils seront sûrement très remontés", a prévenu Townsend jeudi devant la presse, ajoutant : "C'est un adversaire très dangereux, qui associe puissance, ambition et talent. Leur talent individuel est exceptionnel et à chaque fois qu'ils ont répondu présents - ce qui a été généralement le cas chez eux dans le Tournoi - ils ont fait preuve d'un véritable esprit collectif et ont su profiter du soutien de leurs supporters." Le sélectionneur écossais ne cache pas qu'il attend une réaction de ses joueurs après le revers face à l'Irlande. "Nous aussi, nous sortons d'une défaite et voulons montrer un meilleur visage, davantage en accord avec notre réel potentiel." Avec autant d'absents, et non des moindres, cela serait presque un exploit.

Le XV de départ de l'Ecosse face à la France
Kinghorn - Seymour, Grigg, Johnson, Maitland - (o) Horne, (m) Laidlaw (cap) - Strauss, Ritchie, Bradbury - Gray, Gilchrist - Berghan, McInally, Dell

Remplaçants : Brown, Allan, Fagerson, Toolis, Graham, Price, Hastings, Graham

Vos réactions doivent respecter nos CGU.